Le Costa Rica ou Une Extraordinaire Aventure en 2016

Coincé entre les deux amériques , Le Costa Rica est un petit pays certes.. mais classé 3e pays du monde en matière d’environnement , Ici le mot écologie prend tout son sens . Ici tout est VERT ..la nature est présente partout et les Costariciens apprennent dès leur naissance à la protéger …
Pour nous ce fut une extraordinaire découverte …Nous ne nous attendions pas à autant de beauté….

… » Pura Vida « ….

Maître mot du Costa Rica. qui veut dire « Vie pure » … dans sa traduction littérale .. mais qui au Costa Rica représente une façon  de vivre .. et aussi une expression qui finit les conversations comme bonjour ..au revoir .. et Pura vida

Belle aventure faite de rencontres et de surprises…..

Nous y Voilà pour 3 belles semaines ….

Notre voyage débute le 25 avril , arrivée sans encombres à San José ( vol Iberia …Nice Madrid San José.. on arrive en fin d’après midi ..c’est bien mieux et pas cher) Nous attendons un peu les valises .. mais coup de chance …nous les récupérons ( Il semblerait que quelquefois il faille attendre le lendemain voire le surlendemain pour les récupérer …soyez prudent si vous partez ..un petit sac à dos avec mini nécessaire !!!..)

Bref nous avions reservé nos hotels ou chambres chez l’habitant de France sous les conseils d’un site réseau solidaire installé au Costa rica que je recommande fortement .. Toutcostarica.com .. , sont présents sur le territoire et nous ont vraiment aidé à parfaire notre voyage

Bref , nous voici pour notre 1ere nuit à ALAJUELA ( hotel La Rosa de América ) en périphérie de SAN JOSE, Il fait chaud.. bon accueil , un bain dans la piscine , grignotage au petit restau en sortant de l’hotel à droite …il n’y en a qu’un si prêt …puis dodo

ALAJUELA SAN JOSE

Après une bonne nuit , réception du petit 4×4 Jimmy qui va nous permettre  durant 2100 kms de découvrir à notre rythme le Costa Rica puis discussion avec le jeune Adrien (intervenant sur place du site solidaire cité plus haut) qui va nous donner  quelques conseils concernant le pays les routes,  les éventuels dangers (???) surtout ne pas rouler la nuit , nous lui achèterons une bonne carte routiere ..une carte de reduc  pour les activités ..nombreuses au CR   (canopées tyroliennes bains d’eaux chaudes etc etc.., ainsi qu’un numéro gratuit en cas d’ emmer………mais il n’y en aura pas .  Il nous conseille de visiter SAN JOSE à pied de prendre le Bus pour rejoindre  le centre .. Yes , ça me plait .. juste à côté de l’hotel

Nous voici donc partis pour une  journée visiter la capitale , le 4×4 au chaud dans le parking de l’hotel , attendant demain, en Bus à la découverte de la population ..et quelle découverte ..des gens adorables qui vous renseignent même s’ils ne comprennent pas toujours notre Espagnol !!! Ici nous sommes en Amérique centrale , la population travaille et même si certains n’ont pas le porte monnaie  du touriste, ils ont un pouvoir d’achat et vivent bien , Ici pas d’Armée , l’argent sert aux routes(parfait état)  et aux écoles (toutes gratuites), seule San José a  vraiment ses embouteillages , trop de véhicules pour une capitale pas si grande . un contraste harmonieux de jolis monuments de petits marchands , de beaux restaurants , de bus ultra modernes avec accès handicapés , de containers à collecte sélective pour les déchets ….Eh oui , nous occidentaux sommes bien en retard ..

Eh oui , C’est « … encore.. « Christophe Colomb qui a découvert le COSTA RICA en 1502 , sa capitale San José fondée  au 18 e siècle grouille d’un monde mélangé descendant des amérindiens !!

Pour ce qui nous concerne , Nous décidons de nous mêler   aux costariciens sympas ,  déguster quelques fruits puis balade au musée « del Oro précolombien  los ninos « .. A ne pas louper !! et  « parc central » puis une brochette de pollo locale au marché .. un régal . Nous flanerons ainsi toute la journée sans oublier  d’aller  faire un tour au splendide  théâtre de la ville ainsi que dans  leurs superbes églises car les costariciens sont  catholiques et pratiquants et entretiennent leurs lieux de cultes. Puis retour en fin d’après midi à l’hotel  un petit bain  à la piscine , repas à l’hotel menu du jour sympa pas cher  puis Dodo , demain on prend la route …

LE VOLCAN  POAS

A deux heures de San José …si on ne se trompe pas de route !!! (devinez qui s’est trompé ??  .. ), nous voici arrivés au parc national de Poas à temps pour voir le fond du cratère et les fumeroles ..magnifique balade dans le parc au sein d’une végétation  que nous découvrons luxuriante , un régal ..à ne pas louper .Attention y être avant 10 h sinon ….vous ne verrez rien , trop de brume

TORTUGUERO

Déjà le départ  de Poas , car nous devons  nous rendre à l’embarcadère de « la Pavona » tout près de Cariari , sauf qu au niveau des horaires on est sur de rien …combien de bateaux partent vers Tortuguero ??….on sait juste que le dernier part vers 16 h . La route est belle jusqu’à Cariari.  Ensuite la piste pour aller à l’embarcadère ..longue , beaucoup  de poussière ;..Et là tout d’un coup ..STOP , mon  mari me crie « regardes là ..un paresseux  » ..A part représenté en « Nounours « , nous n’avions jamais vu de Paresseux.. , quel régal , tout seul sur son arbre , doucement il déjeune de feuilles de végétaux , nous apprendrons vite qu’ ici les animaux n’ont pas peur de l’homme , car l’homme ne les chasse pas et les respecte . Là commence notre leçon de « Nature »

Arrivés  au bout de la piste , l ’embarcadère pour Tortuguero , nous laissons la voiture sur le parking bien fermé  pour 2 nuits et arrivons naturellement trop tard..  le bateau vient de partir , il nous faudra attendre le prochain.. prévu 1h plus tard mais qui arrivera pour nous prendre 2h 1/2 plus tard ;..ici on prend le temps… et on attend !!  Enfin la « lancha  » arrive et pour 1600 colones chacun , on embarque sur la lancha …sorte de bateau plat qui va nous permettre de traverser s’il y a assez d’eau car en saison sèche parfois on doit se lever descendre et pousser………!!!!!!!!

 

Il faut descendre le Rio Suerte avec ce bateau plat , pénétrer dans le parc de Tortuguero ouvrir grands les yeux à la recherche d’un iguane  ou d’un crocodile  ..ouvrir grand les oreilles à l’écoute des singes hurleurs et des colibris … et là déjà par les canaux accéder à Tortuguero et la côte caraïbe .
Pour nous ce fut un petit peu plus compliqué …dernier bateau.. beaucoup de gens.. deux bateaux .. pas assez d’eau ..et donc les bagages s’en vont …sans nous sur une deuxième lancha (afin d’alléger les embarcations ) .Sauf que  Nous arrivons à la nuit à notre lodge « Carribean  Paradise  » Et là nous voilà sans valises … elles s’en vont  déjà ailleurs où ?? on ne sait pas ??? nous avions été tellement informé sur le fait de ne pas lâcher nos bagages que je panique… c’était sans compter sur le propriétaire des lieux , notre hôte  Bernard … qui passe. 10  coups de fil menaçant aux bateliers et bref après 1 h de palabres nous récupérons nos valises et pouvons enfin profiter de ce lieu magique , sans aucun bruit hors mis ceux de la nature … Un régal  . le lodge est propre , sympa sans clim mais vraiment nature au bord de la rivière.. le repas du soir du jour pas cher .Bon ! .. le petit déjeuner un peu trop local à notre goût ..les haricots le matin compliqué.. mais copieux ., l endroit magique .. des oiseaux de toutes les couleurs , des hérons traversent le restaurant …  déjà le bruit des singes , une végétation extraordinaire au bord de l’eau .

Le lendemain avec la navette de l hôtel nous nous rendons à Tortuguero embarcadère ..à la rencontre de notre guide qui va nous promener à la rame!!  » vaillant » le monsieur  .. Important pour entrer dans certains petits canaux sans bruit.. Ne pas oublier chapeau bombe solaire et moustique et eau .. Coup de soleil touriste garantie , même pour nous.. on est « cuit  »  nous rencontrons caïmans , singes hurleurs  et nombreux oiseaux .Ils son là tout près  ..presque à les toucher… On est ébahi de tant de beauté .

Puis retour et balade tous les deux dans le parc de Tortuguero agréable qui nous mène jusqu’à la mer des Caraïbes où là après avoir grignoté un bout , décidons de prendre un petit bain .. juste trempette car les rouleaux sont là .. Dangereux .  Pas de tortues c’est pas l’époque …il faut y aller en Octobre  . Cependant même dangereuse la baignade est bien  agréable pour se rafraîchir .

Puis retour embarcadère . Attention si vous n ‘avez pas pris le billet retour  bateau  pour la terre ferme( je parle ,de celui qui doit nous ramener le lendemain  à » La pavone » via Carriari ) …les billets ne s achètent que le matin en basse saison !!!  à Tortuguero ….donc si comme nous , vous y pensez à 15 h pour le lendemain … aller voir « Willis » à l embarcadère , il vous trouvera une solution pour repartir le le lendemain et ce de votre hotel directement . Donc retour hotel  .. un bain dans la piscine , balade dans le parc puis repas et Dodo. ..on se sera couché tout le séjour à 8 h 30 maximum … Pour des gens du midi habitués à manger tard et se coucher tard … Ici plus qu ailleurs nos nuits seront longues et lever avec le jour naturellement . Belle rencontre avec notre hôte originaire d’Allemagne ..venu au Costa Rica en vacances il y a 30 ans , il y est resté par amour… une  jeune femme peut être mais aussi de ce cette nature qui l’a envoutée .Il vit là sur l’eau,  simplement . La notion d’argent n’a pas grande importance , l’important c’est de vivre en osmose avec l ‘environnement  . Ici le médecin et le dentiste passent  une fois tous les 15 jours , Bernard prête une case sur sa propriété , on y arrache des dents on y soigne un enfant ou on y  accouche une femme ….une autre vie..  loin de la ville de San José

 

CAHUITA

CAHUITA ou la côte caraîbe  , Puerto viejo de talamanca , Manzanillo .. des noms de village bordant la mer où la musique reggae  , le rhum  et la nature font bon ménage .  Après 4h1/2 de route croisant des camions américains à en faire  » rêver » mon petit fils , nous arrivons à CAHUITA ..Il faut savoir qu’au  Costa Rica les hôtels ne sont jamais en bord de mer , les plages et la mer appartiennent aux parcs nationaux  ainsi le touriste ne peut accéder à la mer qu’en laissant un colon symbolique(monnaie locale)  à l’entrée du parc , on ne jette aucun déchet , les chemins sont balisés .. un garde veille ..et c’est bien ainsi ..nous voici rendus chez notre hôte  au « Colibri Rojo » chez Carine et Christophe , jeunes français trentenaires qui ont tous lâchés pour s’installer là et élever leurs enfants dans le respect de la nature , lui surfeur , elle hôtesse de l’air , ont tous plaqués pour vivre mieux , chambre d’hôte superbe , musique et petit déjeuner copieux , confiture maison et surtout  ..surtout les bons conseils de nos hôtes …une adresse à recommander

Chez notre hôtesse , un bon bain , un joli décor

Le premier jour, après une bonne nuit de sommeil avec en bruit de fonds les singes hurleurs ….. toute la nuit …pas prévu les boules quiez !!! ,  mais quand même c’est super , nous arrivons au parc de CAHUITA , superbe parc longeant la mer des Caraïbes avec sur notre chemin des singes des toucans et autres animaux pas du tout gênés de nous croiser !!! .. c’est presque nous qui le sommes ..ici les noix de cocos tombent , les feuilles également .. le gardien les poussent nonchalamment d’un côté et de l’autre du chemin …Nous passerons la journée  dans ce si joli parc à nous baigner mais aussi à découvrir cette nature plus curieuse que nous .

Ici c’est un des seuls endroits du Costa Rica où nous entendrons de la zique , Reggae ………….bien sur aux couleurs de cette région à l’empreinte caraïbe .
Apres un petit grignotage direction Puerto viejo  où nous finirons l’après midi  devant un mojito … Pas le dernier du voyage ..ça c’est sur, à l’heure où le soleil rend son tablier fatigué de la dure journée qu’il a dû assumer, un dimanche soir …. les enfants costariciens et leurs parents font la fête au bord  de l’eau .. ouvrons grands les yeuxa

Qu’on est bien ici, on pourrait s’y arrêter quelques mois quelques années .. le rythme est si doux, les gens sont gentils .. c’est un si joli voyage …………

Nous souperons à CAHUITA village dans la rue principale au son de la musique reggae .. il y a le choix ..il faut y manger du poisson , tout proche et très bon ..
le lendemain direction le village indien  de BRI BRI, entre Cahuita et Puerto Viejo, sous les conseils de notre hôtesse Carine , nous allons à la rencontre  d’un de leurs amis  Luis qui se propose de nous faire visiter  un peu plus loin ..sa maison sa famille . Moitié magicien , moitié apothicaire , fabricant  des ses  mains le  Cacao , vivant avec sa famille ..loin de tout mais avec la nature qui lui apporte tout ce dont il a besoin,  cet amérindien d’hier et afro caribéen d’aujourd’hui est la vraie rencontre de notre étape à Cahuita , il nous accueille dans sa maison , nous mangeons avec lui et il  nous expliquera ses croyances ancestrales et la place qu’il tient dans sa famille . Il se nourrit et se soigne avec ce qui pousse dans son jardin .

Pour l’humour il a une relation avec le temps assez personnelle …probablement lié à son rythme de vie …Nous avions rendez vous au centre de BRI BRI à 8 h ..il est arrivé à 10 h !!!!!! mais c’est pas grave
A faire absolument … ne pas hésiter d’aller à la rencontre de ses tribus indiennes , elle sont toutes localisées autour de BRIBRI …. A savoir également .. on est BRI BRI quand son père et sa mère  sont  nés tous deux  dans cette tribu . Luis lui , n’est que « BRI », son père est né là , sa mère est d’une autre tribu … amusant non ??

 

 


Le soir toujours sous les conseils de nos hôtes nous nous offrons un bon restaurant « sobre las olas  » … sous les vagues … joli nom ??, en sortant de Cahuita en direction de Playa Negra , bonne adresse où nous dégusterons una ensalada de pulpo et  l’arroz  des camarones …un régal en terrasse au bord de la mer ..prévoir produit à moustiques ..eux aussi sont gourmands !!

Déjà retour à notre chambre , dodo ..  car demain long trajet vers ARENAL

ARENAL

ARENAL ou  MONTEVERDE …MONTEVERDE ou ARENAL ….. Eh bien les deux … mon capitaine  !!!!

ARENAL, son Volcan ,son immense parc, sa canopée à observer  de la cime des arbres et se relaxer dans les eaux chaudes    ..Bref quel régal … au bout de 5 h de route traversant le pays du nord ouest au centre du pays ..nous arrivons,  fatigués à notre hôtel « Campo Verde  » quel bon choix .. Certes en dehors  de la Fortuna.. mais quelle vue le Volcan devant nous.. majestueux  . Aussitôt la douche prise .. direction les sources d’eaux chaudes BALDI, avec notre carte de réduction achetée à notre arrivée  , nous passons notre après midi à faire trempette alternant des eaux chaudes …bouillantes et fraiches ..toutes thermales descendant  des artères du Volcan…pour info , on peut y passer la journée même y manger.. pas notre cas ..mais bien destressantes ces eaux thermales

Le soir petit repas au steak house en face l’hotel campo verde , bonne viande, bon service pas cher puis Dodo …demain le volcan..

Le lendemain , copieux petit déjeuner à l’hôtel rencontre furtive avec un toucan entre deux arbres , puis direction le parc national du volcan Arenal et son observatoire ..

belle balade de 3h dans le parc , entre cascades et Nature , le plus impressionnant pour nous sur ces sentiers ….l’humidité étouffante et les cris des animaux …. l’impression d’être dans une scène de Jurassic Parc !! ..nous arrivons au bout de notre balade fatigués mais si contents de ce petit treck…. plus tard direction vers le » sky tram » afin d’enfin…apercevoir la canopée .. une des raisons de notre  choix de voyage ……..un vrai régal

 


Quelle Beauté ..!!!!   … la tête au dessus des arbres …certes nous finissons cette journée sur les rotules , puisque montés avec le sky-tram  et redescendus à pied par les chemins de traverse ..mais bien chaussés avec une bouteille d’eau  rien ne nous arrête , on est venu au Costa rica pour découvrir cette  superbe nature ….

Retour à notre joli hotel  .. Petite sieste bien  méritée  …puis  plus tard un petit apéro …petits mojitos  pour touristes bien épuisés et pour finir un bon repas à « La Parada » où nous degustons  un polo à la plancha  succulent , pas calorique et pas cher …quelque chose me dit qu’avec l’exercice que nous faisons …nous n’aurons pas pris de poids à notre retour …

Dodo , car demain direction Monteverde .. par la  route puis la piste ..

 

MONTEVERDE

Monteverde ou le bout du monde …… (le premier ..il y en aura d’autres … )

 

Pas si loin semble t il .. et pourtant  115 kms pour 4 h de route , car même si au début on contourne le lac d’Arenal ..on ne peut emprunter la piste comme raccourci longeant le lac , trop longue , en mauvais état … bref nombreux étaient les conseils que nous avions eu en ce sens … donc tranquille …. on bifurque à droite vers « Las Canas » en direction de « Las Juntas » et enfin Sardinal  rancho grande …. sous prétexte que la route de » Las Juntas » mène à une piste difficile , nous choisissons celle de Sardinal Rancho Grande …  Grosse erreur !! nous expliquera notre hôtesse plus tard , bref nous prenons  la pluie…  puis la route s’arrête et la piste commence .. et n’en finit plus  … les camions les voitures les motos   .. et l’orage …pluie  diluvienne à se demander l’espace d’un instant si on va arriver un jour .. une moyenne de 10 kms /heure

Enfin notre arrivée au village  , nous apprendrons plus tard que les habitants de  San Eléna – Monte Verde ont choisi de laisser les accès à leur village à l’état de piste pour préserver leur forêt de la déforestation. Ainsi  accéder à cette forêt tropicale humide se mérite et attention où vous mettez les pieds , nous arrivons enfin à notre chambre d’hôtes « Cabinas Paris Confort » chez Guy  et Michelle  , adorables papi et mamie  installés au Costa Rica depuis plus de 40 ans , qui vont nous guider pendant notre séjour chez eux

Jolie vue à notre arrivée …

Mais il pleut …il pleut … cela n’arrête pas , notre souhait ..une sortie à la tombée de la nuit pour entendre les animaux qui ne sortent qu’à ce moment là …. Mais vraiment impossible par ce temps , donc tant pis demain matin si pas trop de pluie direction Reserve du Monteverde le CuriCancha ..  en attendant petit restaurant le soir à San Elena puis dodo  car dure journée . Le lendemain  nous partons au petit matin après un gargantuesque petit déjeuner servi par notre hôtesse , avec Kway ,  pantalons et baskets  à l’assaut de ce parc et  de cette nature ..se demandant si l’excursion aura bien lieu . Eh  bien oui .. sous la pluie nous démarrons notre balade certes physique mais qui va nous permettre de rencontrer de multiples espèces , mon homme se protégeant  de la pluie et portant une casquette rouge se verra pris pour un « hibiscus » par une meute de petits colibris (curieux tout de même…)  c’est une heure où la nature se réveille et nous avons vraiment bien fait de partir si tôt…nous allons rencontrer toutes sortes d oiseaux perruches et perroquets le papillon Morpho et malgré le temps pluvieux …nous irons de découverte en découverte   notamment le très rare « Quetzal » et ce grâce à notre guide  Juan Carlos qui saura écouter les animaux et nous ouvrir les yeux …..

 

4 heures plus tard , riches des émotions que nous avons eu au regard de tant de beauté , nous nous autorisons une pose casse croute dans un petit bistro de San-Eléna ..Et l’après midi  direction le  parc Selvatura  , belle balade tous les 2 sur la canopee .. nous voici encore la tête  dans les  nuages .. Quelle magnifique sensation .. Puis  le soir un petit restau conseillée par Michelle  notre hôtesse et Dodo . demain direction le Pacifique

SAMARA – SAN MIGUEL

Le lendemain  nous voici repartis pour 2 nuits vers la côte pacifique en direction de Samara .. Ou plutôt « la collina pura Vista « , playa San Miguel ( vue d’en haut ..la playa !!! ) Très bonne adresse , que je pensais se situer juste à côté de Samara .. Grosse erreur de ma part ..au Costa Rica ..le juste à côté ..est parfois bien loin .. Donc nous arrivons à Samara , allons mettre nos pieds dans le pacifique puis prenons la route vers San Miguel ..non loin d’ Islita. ..Enfin non loin … Au bout de 3/4  h de piste et dans le doute quant à la destination ..plus de GPS , pas de panneau ..  À droite ou à gauche ?? , nous finissons par appeler notre hôtesse qui nous explique  que nous ne sommes pas loin …1 h 20 à  1h 30 et c est là !!!!. Obligés de faire demi tour. Pas assez d essence pour y aller mais surtout en repartir  2 jours plus tard  … Mésaventure mais pas grave les joies du voyage .. après un  AR vers Samara  pour du carburant , nous repartons  en direction de « La collina Pura vista « et là au bout du monde vit  une super famille française ..loin de tout mais proche de la nature au sommet d une colline avec une vue époustouflante sur la mer dans un lieu à découvrir absolument , . . Les cabines sans air conditionné mais bercés par la brise marine , récemment construites et où il ne manque rien , ont toutes vue sur la mer,  la piscine à débordement est superbe et nos hôtes adorables .

 

Ils nous proposent quelques adresses pour nous restaurer et nous balader le lendemain . Le soir nous descendons à la plage et là nous allons vivre un drôle de moment , je suis blonde et bouclée et je vois un gros perroquet arrivait vers moi et essayer de se poser sur ma tête et honnêtement surprise je mets mes mains sur ma tête et j apeure le perroquet qui lui du coup fait marche arrière et s envole …extraordinaire rencontre improbable … on me dira plus tard que les perroquets prennent souvent les blondes pour des perchoirs !!!  celui ci a du être bien déçu…

Le soir petit restau au « laguna hotel »  pas trop cher.. prennent la CB .. À ce propos nous n avons eu aucun soucis pour payer avec la CB même au bout d une piste.. dans un tout petit market …. cependant il convient de prévoir des especes pour payer les gites

Bref le lendemain toujours chez Sèv et Joseph petit déjeuner super face à la mer , ils nous conseillent quelques balades « Playa coyote « où nous déjeunerons au bord de l eau ..bon restau « la Barca  » puis direction le  village de pêcheur Jabilla où nous allons nous perdre puis nous arrêter pour manger une mangue sur le chemin et là en relevant la tête une famille de singes gombo , un régal,  la maman.. ses petits ..le père inquiet quand mon mari s’ approche et qui cherche à protéger  sa famille . Là encore quelle émotion!! …Pas de mots  pour expliquer…… Le soir dîner au « tree » , petit restau dans un arbre toujours à San Miguel ,

Le lendemain avant de partir nouvelle surprise .. amusante pour nous . moins pour notre ami Joseph….les vaches des voisins  pour la énième fois ..sont venus se baigner dans la piscine à débordement de nos hôtes !!!! Sauf que le Pauvre joseph va devoir trouver une solution pour sortir l’animal  coincé dans le  couloir de recuperation des eaux de la piscine
Apres quelques éclats de rire ,  les notre surtout !! lui ne riait plus du tout … Il nous faut pourtant partir afin de  continuer notre périple par la piste   qui mène à Playa Naranjo pour prendre le ferry et traverser vers Puntareras ,  c’est encore  Joseph qui  nous fera une feuille de route afin de ne pas nous perdre  … c’était un lieu charmant chez des gens charmants

 

Manuel Antonio

En route vers Manuel Antonio donc par la piste puis le Ferry puis route longeant la mer où nous nous arrêterons sur la plage grignoter une brochette acheté aux vendeurs ambulants . Nous ne nous arrêtons pas à Jaco par choix , nous ferons un stop au retour , nous ne voulons pas nous charger en bagage (souvenirs etc ..)

. En arrivant à Manuel Antonio où nous logeons tout près du parc pour 3 nuits à l hotel Vélà ( reservé booking.com ) , nous sommes heureux de nous poser , la route a été longue et l hotel est super , tout proche de tout à pied le parc mais aussi le village , La mer devant nous et ses surfeurs qui se régalent …

Le soir ,  friands de poisson , nous nous attablons au  » Marlins  » qui va nous ravir avec sa mariscana et le tartare de thon de chez son voisin juste en face le lendemain exceptionnel , également …..

Une bonne nuit,  le lendemain ..Le Parc à pied au bord de l’eau ..là pas besoin de guide ,même si à l’entrée nous sommes  pas mal sollicités pour en prendre un ..  On part tôt  ,  c’est tellement beau  ces étendues de sable pur ..on nous avait dit d être prudent et de ne rien laisser dans notre voiture au CR ……. , on ne nous avait pas dit que les coatis et autres singes capucins pourraient essayer de nous dérober nos sacs … Ces coquins s’y essayent  par 2 fois ..pas grave , sortir de l’eau en courant après son sac de plage chapardé par un petit singe est une expérience amusante . belle journée belle balade belle rencontre à nouveau avec ces animaux qui n ont pas peur de nous puisqu ils savent que chacun reste à sa place , l homme et l animal se respectent retour hotel sous une pluie fine

Le lendemain sur les conseils de l hôtelier , nous voilà partis à Playa Byzance pour essayer à nouveau un peu de snorkeling , superbe endroit  , mais pas facile à trouver , des policiers nous ont aidé .Il faut aller presque jusqu à l’hôtel Mirador , après l’hôtel Cousteau , sur le bord du chemin un couple surveille les véhicules moyennant 4 dollars et vous indique les 200 m à faire sur le chemin, là prenez un transat et régalez vous , c’est ce qu on a fait .. par contre attention aux pieds chaussures en plastique nécessaires , pour le snorkeling l’eau est encore trop trouble dommage ., possibilité Paddle et Kayak..bref une belle journée , le soir Miam Miam et là en plein repas en plein village pendus au fils électriques au dessus de nous 3 paresseux , le premier tt seul , sur son fil … on se demande comment il ne s électrocute pas , les deux autres se disputant ..sur une autre fil …à leur rythme , On ne peut s’imaginer tel spectacle si on ne l’a pas vu ..un combat de paresseux .. ou une scène au ralenti !!!!  vraiment drôle

En rentrant les singes nous accompagnent comme tous les soirs à Manuel Antonio . Puis retour à l’hotel et Dodo car demain départ pour la péninsule d’Osa 

La Péninsule d’Osa

par Uvita puis Bahia Drake

Nous avons réservé 4 nuits à Drake Bay à ’Osa pour faire le parc du Corcovado et plonger peut être également . Nous voulions sur le chemin , absolument nous arrêter à Uvita le matin.
C’est chose faite nous trouvons un parking gardé à la première entrée du « parc marino baleina « et là une autre surprise ..rencontre avec un crocodile certes, habitué des lieux ..baptisé « Pancho » et nous voilà partis à pied ,  pour la queue de la baleine ( forme de la plage ..) à marée basse splendide..nous n avons pas vu de baleine.. pas encore  la saison de leur accouplement,   mais nous nous sommes baignés et franchement il faut impérativement s’y arrêter .

Donc comme chacun sait les voyages sont fait de surprises .. Des bonnes et des moins bonnes ….
Pour aller à Drake Bay passage obligé par Sierpe pour prendre le bateau , on gare la voiture en face l’embarcadère ..on arrive sous un soleil éclatant , on déjeune aux bords de la rivière superbe. Quand nous avons préparé notre voyage j ai eu beaucoup de mal à cibler cette partie du séjour , Je voulais absolument aller jusqu’à Osa  mais  peu de blogs sur le sujet ..nous trouvons  un hotel à Drake Bay qui me semblait rustique mais local mais avec une vue à couper le souffle …oui mais .. . Outre la traversée de Sierpe qui s’ annonçait sympa et qui en fait s ‘est fait dans un petit bateau à fond plat sous une pluie battante ,sortie de l estuaire pour rejoindre l’océan pacifique .. agité!!! .. bref arrivée à Drake .. on saute  sur la plage….les valises aussi  !!! ( prévoir plutôt un sac qu’une valise)  personne ne connaît notre hotel ..peut être rebaptisé Sunset Lodge??? , un jeune arrive , José l’hôtelier , Sympa  il nous charge ..chacun sur un Quad et nous monte au bout du bout du bout du monde ..dans une vraie cabane en bois avec vue exceptionnelle sur la mer mais rustique à un point que même les baroudeurs que nous sommes depuis tant d’années .. n ‘avaient jamais vu ça. La salle de bains à l air libre ..les planches de bois au sol écarté d un doigt laissant passer araignée scorpions  et autres ..et le pompon .. Pour déjeuner ou petit déjeuner ..pas de réception , descendre un chemin pentu de 80 cm de large sans lumière en terre battue   sur 200m  à pic ..faut remonter le soir quand il fait nuit noire , bref notre étape commençait mal pour les « vieux  »  que nous sommes , j étais triste et déçue mais c était sans connaître encore la totale gentillesse des costariciens ….

Le lendemain matin ..après avoir avalé quelques insectes dans la nuit …, nous nous réveillons au son des perroquets voisins ..si beaux . Décidés à ne pas gâcher la fin de nos vacances , nous appelons notre jeune hôtelier José et lui expliquons que nous allons repartir car le chemin , pour nos genoux usés , ne supporteront pas le chemin , que nous sommes trop loin , bref en essayant de ne pas le vexer ..que cela ne tienne ..notre José appelle un ami qui a une cabina sur terrain plat avec air conditionné et sdbains le tout pour pas cher et afin que nous puissions continuer notre séjour , en dix minutes  le brave José  a organisé notre déménagement et notre itinéraire ..petit déjeuner chez sa soeur, taxi pour aller chez son copain et même il  prend rendez vous avec nous pour l après midi pour reservation des tours .
Bref nous avons atterri chez « Cabinas Pura vida « chez des gens charmants, notre hôte et sa femme,  tout à notre écoute , la cabina propre … Franchement rien à redire . ensuite plage … Là encore …faire tout de même attention ..car on était entrain de se baigner quand un monsieur nous commande de sortir de l eau criant « crocodile .. crocodile «  . Certes partout au Costa Rica il y a des rios qui se jettent dans la mer mais de là à ce qu il y ait  des crocodiles dans la mer .. pour nous , du Jamais vu . je ne vous raconte pas à quelle vitesse je suis sortie de l’eau .. pour nous c’était les « dents de la mer » version « Costa Rica » on s’y croyait !!!   Les habitants du village nous ont dit qu ils y en avaient,  c est vrai de temps en temps …mais qu ils n ‘ étaient pas méchants… À voir !! ..ensuite… balade sieste et retour de José qui probablement à droit à qq chose ,s il amène des clients aux tours opérateurs . C ‘est le jeu Nous avons utilisé notre carte de réduction acheté à notre arrivée pour réserver Cano – Island pour le lendemain et le surlendemain… Enfin le Corcovado Parc avec un guide . À Drake tout le monde recommande tout le monde … L important c’est que le touriste soit satisfait et qu il consomme sur place …. Le lendemain sortie à Cano Island avec masque et tuba , 2 jolies plongées mais sans surprises,  jolis poissons mais fonds troubles par contre sur le chemin belle rencontre avec les dauphins qui suivent le bateau et le contournent , rentrés de notre balade en mer , contents de cette nouvelle journée ..  Le soir très bon restau recommandé par cabinas pura vida .. Chez Claudio, on se détend et se régale

Le lendemain au petit jour il pleut et nous partons vers le Corcovado  »’ le fameux  !!!  où nous allons rencontrer durant 5 heures de marche,  Tapir singes fourmilier oiseaux perroquets etc … Une journée magnifique , physique certes .. .. En nous arrêtant à la maison du parc pour grignoter ..(seul endroit où on peut  pique niquer ) nous avons rempli le livre de passages des visiteurs .. . Nous avons été surpris de l âge des visiteurs … À croire que seuls les jeunes sont intéressés par le Corcovado .. Dommage ..si vous êtes d âge mur comme nous .. N hésitez pas ..il faut y aller.. cet endroit est exceptionnel . ne serait ce que pour sa diversité d’espèces . Ensuite retour à l hotel après 1 h 1/4 de bateau , la mer est en colère mais on se régale … Retour à la cabine et l après midi se termine par un orage qui dure jusqu.au soir ….seul inconvénient de Bahia Drake quand il pleut averse …pas grand chose à faire. , donc peut être 3 nuits auraient suffi et une de plus à Manuel Antonio aurait été sympa, mais dans un voyage …on ne peut jamais savoir….

Le lendemain il nous faut maintenant rentrer…Eh oui tout a une fin !! Nous prenons le bateau au petit matin ( réserver le bateau auprès de son hote la veille) .. donc retour pacifique … puis par la rivière.. retour à SIERPE où nous récupérons notre voiture et maintenant longue route pour remonter vers notre point de départ à Alajuela « rosa de America » avec un arrêt sur le chemin à Jaco , ville touristique pour acheter quelques souvenirs ! bijoux locaux.. jouets en bois notamment de superbes camions en bois ressemblant comme 2 gouttes d’eau aux « big truck » qui circulent sur tout le territoire ..

On avait oublié la route ..La circulation..le bruit ..et pourtant il faut bien rentrer
Le soir dernier repas au petit restau face à notre hotel à Alajuela toujours très bon et pas cher , nous rendons le véhicule sans soucis , un petit bain à la piscine et Dodo puis le lendemain départ et retour à la réalité………


C’était un superbe voyage , ..sans oublier les costariciens qui sont gentils généreux et serviables ..que ce pays est vert et  magnifique et pour ce qui nous concerne .. parmi les nombreux voyages que nous avons fait , celui ci  restera synonyme de nature généreuse, d’environnement réellement préservé et enfin le sentiment d avoir vécu une très belle aventure … Pura Vida

Rappel sur notre Notre Périple

San José – Alajuela

Tortuguero par Carriari

Cahuita via PuertoViejo

Arenal

MonteVerde Santa Elena

Samara San Miguel

Manuel Antonia par Puntarenas

Drake Osa Corcovado par Uvita et Siempre

Retour SanJosé Alajuela

 

Nos Hébergements

« La Rosa de America »  à Alajuela

« Carribean Parasise » à Tortuguero »

« Colibri Rojo » à Cahuita

Hotel » Campo Verde » à Arenal

Cabinas « Paris Confort » à Monteverde

« Collina pura vista  » à San Miguel

Hotel « Véla » à Manuel Antonio

« Cabinas Pura Vida » à Drake  Osa Corcovado

 

 

 

4 Raisons pour y aller

Aimer la nature et les animaux

Ne pas rechercher un séjour plage et bronzette

Aimer la marche

Ne pas vouloir faire la fête les soir (lever tôt coucher tôt)

Quelques « trucs » à savoir

Si vous souhaitez louer un véhicule et que vous possédez une CB Visa  Ne pas oublier de demander à votre banque une attestation notifiant la prise en charge de votre franchise

Ne pas oublier d’emporter un pantalon long,  une bonne paire de chaussure de marche, un Kway  et du produit à moustique

Toujours prévoir dans sa trousse de pharmacie un antibiotique larges spectres

Prevoir un bon appareil photo et de quoi le protéger de l’humidité

Ne pas hésiter à loger en « cabinas » chez l’habitant

Apprendre quelques mots d’espagnol avant de partir

et surtout surtout  Ouvrez Grands Les Yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires