Mars 2017 – Mon périple à Cuba

ou …….3 semaines inoubliables….

 

 

Pas fanas des destinations trop touristiques , nous nous sommes envolés pour CUBA septiques quant à l’aventure que nous allions vivre ou du moins.. moi  …mon homme toujours content de partir , lui  ..était ravi. ..Bon voyage.. transitant par Amsterdam le billet pas trop cher , nous arrivons à la Havane en fin d’après midi…………..

Il faut arriver au centre d’Habana à cette heure là ..quand le soleil glisse entre les majestueuses façades baroques en ruine du XVIIe et à leurs pieds , les voitures américaines colorées pétaradant des années 50… on a alors le sentiment que le temps s’est arrêté … Mais où sommes nous ??,

 

Arrivée à  La Havane (Habana)

3 nuits

Nous avions choisi une casa chez l’habitant , et c’est chez notre ami David cubain parlant parfaitement français   que nous avons posé nos valises , très vite il nous a expliqué comment nous repérer à Habana , vers les quartiers qu il nous fallait voir .
David est vétérinaire depuis quelques années il a aujourd’hui le droit d’avoir des petits revenus supplémentaires de sa maison familiale . Aussi vite la douche prise aussi vite dirigés vers le somptueux Malecon …Immense boulevard construit du temps des américains bordant l’océan atlantique qui ce soir là en colère projètent ses vagues majestueusement, sur cette promenade..Dommage il y a du vent … on a presque froid .. le comble!!!

Ici les amoureux se font des promesses , quelques jeunes ou vieux jouent de la musique et d’autres dansent sur le trottoir ..il est 21H nous allons manger chez Castropaul une langouste sans avoir oublier un mojito le tout au rythme de la salsa . ça y est nous y sommes …………..

Le lendemain bien chaussés , direction Habana Vieja .. à pied , nous croisons les gens souriants puis les charrettes à cheval les touk touk à vélo et les cocos taxis. Mais Il nous faut bien sur faire le tour de la ville en voiture américaine pour découvrir cheveux au vent les merveilles cachées . Un régal … nous voici dans un film des années 50 ..La couleur est partout puis trop tôt ..retour à la place centrale du Capitole ..

 

où nous nous dirigeons toujours à pied vers le « Floridito », le bar où Héminguay écrivait et buvait ses Daiquiris … En lisant  » le vieil homme et la mer  » aurions nous pu imaginer que ce brave Ernest avait puisé son imagination dans le Rhum !!  Dans ce bar touristique toujours rythmé par la musique et l alcool on y voit des photos de Fidel Castro et d Hemingway .Ce ne sera pas les dernières que nous verrons del Presidente … celui ci ayant à mon sens un très très gros « Ego » … ,

et nous avançons doucement au gré du temps et du rythme , nous croisons des gens qui passent leur journée à essayer  de capter la wifi sur les places … burlesque !! . toutes ces mains tenant chacune un portable , levées vers le ciel à recherche de quelques ondes leur permettant de capter internet mais le plus drôle c est qu.en fin de voyage nous ferons partis  du lot !!!

Plus loin d’autres cubains qui vous proposent  des souvenirs dans leurs petites échoppes ..ici les souvenirs sont tous « made in CUBA » l’embargo n’étant pas levé comme on pourrait le  croire .. heureusement les cubains sont des artistes  travaillant le bois , peintres naïfs  …ils se debrouillent

.nous avançons doucement jusqu’à la plaza habana Vieja sans oublier de nous arrêter grignoter dans la rue Obispo à « la Pergola » une brochette et un mojito le tout sur air de musique

 

Quelques rencontres les gens sont bavards.. sans l’être , il y a tout de même sujets dont on ne parle pas , la politique par exemple . Mais les cubains sont tout de même trop contents de discuter de tout  et de rien , curieux  du monde d’où nous venons le tout dans un « Espanish anglophone »  assez amusant .

Puis Visite du Castillo de la real Fuerza ,  la cathedrale de la Habana , Le lendemain Il nous faut absolument visiter le musée de la Révolution où là nous allons prendre une leçon d’histoire .. celle qu’ils ont décidé de nous raconter peut-être ?..  mais cependant incontournable nous apprenons puisque, pas nés à l’époque les differentes colonisations j, les espagnols jusqu’à la présence des américains à Cuba jusqu’aux années 50 . Et ensuite le Tché , Fidel et son frère la tentative avortée puis enfin la Revolution . A voir absolument incontestablement interessant . puis balade dans Vedado autre quartier de la ville plus citadin , Ne pas oublier de s’arrêter devant la statue de bronze de Lennon , Curieux notre  John assis dans un parc sans bouger !! Bel hommage  des cubains à notre musique occidentale .Le soir à nouveau un bon repas dans un restau au centro Habana à la casa Abel , à l étage d’une jolie maison coloniale avec sa terrasse sur le toit  et toujours un groupe de musique celui ci un peu plus jazzi salsa ..un regal .

A noter  pour circuler le bus touristique à étage » hop and off » pratique pour se repérer en ville ..s’il ne pleut pas !!(départ de la place du capitole ) naturellement pour nous … Il pleuvait !! …………Pas grave   C est les vacances

 

Le lendemain direction Miramar afin de recuperer notre vehicule réservé depuis la France que nous conserverons 16 jours et avec lequel on se baladera pendant 2000 kms ..sautant d’étape en étape , sans aucun soucis
Bien sur c’est toujours compliqué dans des pays où le tourisme s’ouvre à peine où les infrastructures ne sont pas encore adaptées et où la population vit au rythme du climat .. de recuperer sa voiture , mais bref après 2 h de palabres ..nous y voilà.. assis tous les deux dans une 207 récente mais dans un état semblable aux routes que nous allons parcourir , Direction VINALES 190 Kms de trajet 3H1/2 de route environ … si tout va bien !!

 

ET NOUS VOILA  A VINALES ..

3 nuits

Petite ville tranquille connue pour ces mogotes  ou curieuses formations calcaires , Fruit d’une lente érosion…de forme  rondes étranges surplombant les champs de tabac puisque c’est ici que l’on cultive le tabac. Ici au Nord est de l’ile, des gens courageux cultivent la terre  pour quelques pesos dans cette nature luxuriante   ..  .

Sur la place du village les cubains à partir de 17 h s ‘interpellent entre deux mojitos juste avant d’attaquer une salsa endiablée avec la première personne qu’ils rencontrent .  Moi par exemple !!!  La musique est là aussi .. partout . Nous logeons chez Déborah  , si gentille hôtesse  qui essaiera pendant 3 jours de nous enseigner l’espagnol , nous ne retiendrons que le mot  » desajunar  » « petit déjeuner »  et  notre hôtesse nous guidera dans le choix de nos excursions , Très bonne adresse et très belle rencontre .Le lendemain après avoir parcouru 8 kms dans les champs de tabac sous un soleil de plomb , après avoir bu 3 litres d eau et sué tout autant , nous rencontrons des cultivateurs courageux qui avec leurs feuilles de tabac longuement séchés nous montrent comment  rouler les cigares qui sont connus dans le monde entier et  les fumer également , nous apprendrons que les feuilles de tabac libérées de leur nervures centrales permettent de faire des cigares sans nicotine

Nous rentrons souper chez notre hôtesse qui pour 8 euros  chacun nous a composé un repas cubain .(ne jamais hésiter à manger chez l’habitant , bon et copieux , ils ont à coeur de gâter leurs invités ). Nous finirons la soirée  à la casa de la culture et la musica ..question de ne pas perdre le rythme ..


 

Apres une bonne nuit direction Cayo Julias moins célèbre que Cayo Levisa, accès par la route ou plutôt la piste , surtout ne pas emprunter la route qui longe la côte , elle est impraticable. Acheter une bonne carte routière et  une bonne boussole et ne pas hésiter à demander à chaque intersection sa route , sinon vous risquez de ne jamais revenir …!!  Aucun panneau et pas de GPS ..La moitié du trajet est une piste  mais  au bout …. nous voilà récompenser ..quelle beauté « …….!!

Et enfin ….

Ah oui quand même

 ET PUIS VARADERO

3 nuits

Varadero… plus à la mode … ?  et pourtant voilà bien une station balnéaire idéale pour le farniente,  un bon bouquin, danser sur la plage ..le tout certes dans un hotel club démodé  en « all inclusive « ..mais bon après tout c’est ça aussi les vacances .. on nous avait dit pourquoi Varadero , honnêtement très content de nous y être arrêté  , c’est un vrai village autour d’une station balnéaire  sur une presqu’ile naturelle ce qui n’est pas le cas des autres cayos (bien que tous ..plus beaux les uns que les autres ) mais qui en dehors des plages et des hôtels n’ont pas de centre de vie . Bref de notre côté direction Varadero   au « sol sirena  Coral » groupe Melia , au programme plongée plage marché locaux salsa et lecture ..le tout en couleur bleu azur car ici aussi ..    tout est bleu et blanc .

L’hotel est à la hauteur des établissements construits il y a 30 ans rénové certes mais sans l’entretien occidental !! Si on vient chercher ici un « 5 étoiles classe » , Cuba n’est pas le bon endroit .. soit il faut aller ailleurs …soit s orienter vers un hotel récent de moins de 5 ans .Cependant dans l’ensemble un hotel 4 étoiles aux prestations d’un 3 , mais un bon prix (tout inclus sans obligation de manger là ) un bon  lit ..une bonne restauration et la possibilité de s’isoler dans ce grand club de vacances . le lendemain nous prenons le bus touristique  « Varadero tour HOP and HOP off « qui permet de descendre à l’arrêt qui convient ..pour nous à la recherche de quelques produits de toilette , nous voici à Varadero street market petit centre commercial  avec quelques boutiques . De là , nous fanons d’échoppe en échoppe jusqu’au  marché artisanal . Peut être aurions nous pu aller au « delfinarium  » bordant l’autopista mais ce n’est pas notre envie  du moment. Nous irons danser la salsa et le chacha dans la boite de l’hotel et ensuite on ne fera  RIEN  ………………c est bien aussi le farniente Après quelques soirées bien arrosées de mojito et nourries de langoustes grillées,toujours bercées par les rythmes cubains …nous repartons 3 jours après vers TRINIDAD, ville d’histoire et de culture

CIENFUEGOS  .. 

journée

Sur la route de Trinidad …un arrêt à CIENFUEGOS très belle cité , à peine à 100 kms de notre destination , Cette ville  blanche et claire au nom du  révolutionnaire s’étant illustré ici même, est étonnante , son centre ville pavé , son bord de mer où flotte une brise du sud , nous voici sur la côte pacifique ..un arrêt agréable et incontournable ..le parque José marti et sa magnifique place , très belle ville coloniale fondée en en 1819 , l’inspiration espagnole est partout , vraiment cette ville mérite le détour . Aller jusquà’ à la punta Gorda,  au bout là un petit restau qui ne paie pas de mine  » la punta  » je crois ? vous propose un »arroz con polo » qui merite le déplacement …

 

ET NOUS VOICI ..A TRINIDAD

3 nuits

300 Kms pour rejoindre Trinidad  de Varadero , pour  nos  prochaines nuits nous avons   rendez vous chez Felize , notre hôte et sa jolie casa « Hotel Colonial » au coeur de la ville . Et quelle découverte  Trinidad  .. classée au patrimoine de l’Unesco , cette ville à l’architecture coloniale pour son centre ancien et parsemée tout autour de petites maisons colorées élevé d’un étage .. la vie se passe ici  au rez de chaussée , volets bois ouvrant à l’intérieur on aperçoit les vieux sur leur rocking chair et les enfants jouant au ballon au même endroit , les vélos , parfois la voiture à coté du canapé dans le salon au fond un joli patio ..ou bien une petite échoppe juste à côté de sa chambre à coucher .. ici on se débrouille encore…
nous montons en direction de la Plaza Mayor  à la recherche des ses maisons coloniales construites par les premiers conquistadors espagnols et à la  belle architecture  .. Et puis  ..  On entend la musique  elle est là. elle est partout .. elle nous envahit et plus nous avançons …plus la musique nous prend….. , nous arrivons au pied de la Casa de la musica où toute la journée des groupes  de musiciens se succèdent , un mojito une danse  quelque soit l heure , Ici  quand il n’y a pas de place pour s asseoir , les gens envahissent les escaliers es se posent là .Plus tard à l heure où le soleil rend son tablier une dernière  ´balade dans le parc de la playa  Mayor , très joli jardin d inspiration espagnole , bien structuré ..un petit « Séville »..

 

Le soir  petit restau proche de la casa de la musica (1er rue à gauche en descendant les escaliers  petit restau sur 3 étages) avec super groupe musical et super brochettes gambas . Le lendemain un petit tour à la cascade, tout de suite  en sortant de Trinidad en direction de Cienfuegos , après le pont à gauche rouler 4 kms sur la piste au bout une jolie balade de 2h environ avec à moitié chemin une bonne baignade assurée , nager dans la grotte très sympa , au retour possibilité de manger au restaurant du parc.. pas pour nous , direction la plage vers La bocca  puis vers Playa Ancon et sur la route  une bonne adresse .. la petite plage  d’Ernesto , ce gardien d’état qui pour s’occuper a créé  avec le corail et les coquillages un  joli petit endroit , on s’arrête donc , il garde la voiture nous loue masques et palmes  et nous plongeons dans le pacifique , jolie balade sous marine où nous retrouvons perroquet et autres poissons des coraux ..jolies couleurs , agréable moment .Puis surpris par la pluie , nous rentrons à la casa et soupons  chez notre hôte où son épouse Mercedes nous préparera  des langoustes  ..un régal .Le lendemain  journée Musée , notamment le muséo de Historia municipal qui retrace l’histoire de Cuba mais qui permet aussi d’offrir un superbe point de vue sur la ville . Le muséo  romantica.. intéressant, joli palais qui nous ramène aux temps anciens , puis direction le magasin d’état de cigares pour acheter Monte Christo  et Romeo et Juliette  .. les mêmes que nous avions vu chez notre cultivateur à Vinales … aveć  l’etiquette en plus .. Puis  arrêt déjeuner au restaurant Giroud .. calle rosario , assis  sur de vieilles télés  , ici tout est récupération, les bouteilles à l’envers servent de lustres ..des portes de voitures sont accrochées au mur et… un tartare de pescado et des spaghettis à l’atun ..un vrai régal… Puis quelques emplettes une bonne sieste et retour casa musica pour finir dans notre cantine ….

Puis le lendemain départ vers  Les CAYOS sans oublier de s’arrêter à SANTA CLARA

 

SANTA CLARA

journée

Il ne nous était pas possible de traverser Cuba dans sa largeur vers les Cayos sans s’arrêter à Santa Clara, ville où s’illustra le mémorable Ché , il nous faut visiter absolument l’esplanade de la révolucion ou l’illustre Ernesto domine la ville , Tout de bronze vêtu ..si grand , ses habitants sont fiers de nous faire découvrir  cette immense statue. Il  est également possible de visiter le mémorial  des martyrs sous l’esplanade où se trouvent les restes de Chéguévara   ; Pour nous , nous préférons nous rendre vers le tren blindado  au bout de l’avenue de la libération , là  où le héros national s’illustra par la prise de ce fameux train anéantissant les troupes de Batista . Ensuite le Parqué Vidal pour se ressourcer un peu et bientôt déjà le départ vers les Cayos

CAYO SANTA MARIA

2 nuits

Pour arriver jusqu à Santa maria  il faut arriver jusqu ‘au village portuaire de Caibarian , le traverser , tenter de trouver la sortie et des que l on y  arrive  …rouler en direction de Yamaguay pendant 5 Kms environ et surtout .. surtout ne pas oublier de tourner à gauche tout de suite après le pont … sinon attendre qu un taxi tourne ( un toutes les 5 minutes). Sinon ….. vous n y arriverez jamais  .. . Santa Maria est en fait le dernier des îlets du Cayo . Après Las brujas  et Ensenachos , nous voici dans la zone touristique de cayo Santa Maria ..il nous aura fallu rouler pendant 50 km entre route et pont sur la mer … mais le résultat en vaut la chandelle  .. Magnifique endroit à la hauteur de sa réputation … l endroit à la mode où il convient d aller si l on va à Cuba pour un voyage de noces … ou pour le Farniente . De notre côté avec l’expérience que nous avons des belles plages , nous dirons que là les plages de Polynésie et des Seychelles ont trouvé concurrentes . Nous logeons au Sol Cayo Santa Maria , établissement prisé des canadiens qui y viennent 2 fois par an ,  formule tout inclus comme d habitude, car malheureusement ici il n y a que des hôtels , un petit port ..un aéroport mais pas de centre ville juste un mini supermarché … mais pas de bons restaurants ni de marché local . Alors amateurs de mer nous continuons à profiter des plaisirs de cette dernière . Le lendemain nous partons  vers le bout du Cayo à la réserve de Flore et de Faune de Perla Blanca , Là passage obligé le peso symbolique pour rentrer dans la réserve puis un petit sentier sur la gauche, nous  traversons la végétation naturelle et puis la lagune on croise un petit iguane .. pas aussi grand qu au Costa Rica ..des flamants roses ..moins nombreux que ceux de chez nous sur l’almanarre à Hyeres … mais sympa tout de même

Et puis là au bout …la plage de Perla Blanca si pure si vierge ( peut être pas pour longtemps) splendide magnifique.. pas assez d adjectifs pour écrire ce que nous avons ressenti … personne.. quelques petites paillotes pour se mettre à l ombre , quelques kides- surfeurs au loin sur l’eau , quelques promeneurs égarés arrivant par la plage de nulle part et puis ..Nous … juste nous .  Une super  journée masque et tuba l’eau transparente . Au retour on s’arrête  au « Valentine  » dernier hotel sorti de terre , superbe 5 étoiles … je prends quelques notes pour mon pote Kite -surfeur  qui recherche ce genre d endroit . Puis petit arrêt à cette mini zone touristique où je trouve de superbes robes en fil faites « main » à  ramener en France pour mes enfants  . Le soir Nous danserons toute la nuit sur cette musique Cubaine qui nous prend au ventre ..

 

CAYO COCO…

3 nuits

Aussi …. bien sur . nous voici aux « Jardines del Rey. » ..ce cayo qui mit les cubains une fois de plus au travail … ce cayo accessible aussi par ses ponts sur 30 Kms environ avec cette mention à l’entrée   .. » jetez des pierres et ne regardez jamais en arrière « .. amusant   !! 30 kms de pierre sous une chaleur torride pour accéder à des merveilles de plages où ces ouvriers n’auront jamais le droit d’aller se prélasser …  Grande île de 370 kms , probablement une des plus grandes ..magnifique majestueuse .. incontournable . Nous ne changeons pas nos habitudes puisque la formule « all inclusive » est la seule proposée et aussi la moins chère , nous nous installons au Sol melia cayo coco, où nous continuons à profiter de la plage , sa situation sur l’est de l’île proposant l’accès à plusieurs plages notamment celle à gauche de l’hotel complètement à l’abri du vent car  sur les cayos il y a souvent du vent .. A préciser l’entrée pour ces deux cayos  accessible par la route est payante  (2 pesos conv par personne) Alors oui,  nous nous régalons des plaisirs de la mer , fonds sous marin , baignade ,  Kayak , balade en bateau .. Farniente ..puisque de toute façon ici ..il n’y a rien d’autre à faire , Cayo Guillermo est loin de Coco même en voiture et comme à Santa Maria pas de centre ville , à peine un petit marché de souvenirs..pour nous touristes qui n’a pas grand interêt..

Demain nous quittons la plage  et  partons à Santiago de Cuba via Camaguey…

 

CAMAGUEY

La route sera longue jusqu’à Santiago (530 Kms) et c’est pour cela que notre prochain arrêt est Camaguey(200 Kms) , traversant à nouveau par les collines , découvrant des petits villages , grignotant sur la route auprès des marchands ambulants , bananes séchées ou autres fruits , Cuba , c’est un régal en voiture.. certes l’état des routes n’a rien à voir avec chez nous mais circuler en voiture à son rythme est un autre voyage .. s arrêter quand on veut où l on veut .. en prendre plein les yeux pour enfin arriver à Camaguey

Nous voici donc à CAMAGUEY , ville étape pour nous , surtout une  très jolie cité coloniale qui mérite notre arrêt , on sent partout ici l’origine espagnole . nous sommes au centre de Cuba et  ici il fait très chaud . Nous avons prévu une nuit dans une casa très sympathique chez Dany (Modern confort) super casa,  certes  difficile à trouver en plein centre ville et pourtant très bien placée non loin de l’hotel colon sur l’avenida de la république . Attention prévoir si on loge dans le centre ville,   le parking payant  pour la voiture en face la gare routière derrière l hôtel colon

Nous posons nos valises et nous dirigeons vers » le gran hotel  » au dernier étage de l’hôtel une vue panoramique  sur la ville à 360 ° , la possibilité également d’aller prendre un bain à la piscine de l’hôtel ..mais pas pour nous .. Nous filons jusqu.à La Plaza San Juan des dios , superbe petite place coloniale et ses toits de couleur , jolie eglise du XVIII e  , une parmi tant d autres ..ici les églises sont nombreuses et le centre historique est classé au patrimoine de L’unesco . les restaus ne manquent pas dans cette ville nous optons pour un petit restau presque en face de l’hôtel Colon où nous soupons dans un charmant patio  en écoutant bien sûr de la musique. .. demain il faut se lever tôt, nous irons boire un dernier verre à l hôtel Colon et ensuite Dodo , demain direction Santiago de Cuba ..

 

 

SANTIAGO DE CUBA

3 NUITS

Nous voici à l’autre bout de cette île magnifique ..là où tout est différent ..plus proche de la mer des Caraîbes que de la capitale Habana, coincée au fond d’une superbe baie avec les montagnes de la sierra Maestra comme terrasses dominantes, Santiago s’ouvre à nous , chaude et exotique plus que tout autre ville cubaine .
Nous avons choisi de poser nos  valises chez notre Hôtesse  Valia  juste à la sortie du centre au bout de l’avenida de las americas , petit quartier  tranquille et jolie  petite casa élevée d’un étage  où pour un prix très très abordable elle nous louera tout le haut de sa maison avec cuisine séjour et  chambre  rien que pour nous . Nous avons prévu de manger  chez elle le premier soir . Juste avant.. une douche ,nous laissons la voiture bien garée devant chez elle et prenons le taxi recommandé par Valia , ce dévoué Esequiel , pour descendre jusqu’au centre ville où nous découvrons un centre ancien en bon état avec des rues piétonnes aérées et larges qui descendent jusqu’à la mer . Mais surtout pour moi à l’intersection des rues Heredia et San Félix, la Casa de la Trova ..si jolie  maison coloniale d’où  l’on entend un air de musique  traditionnelle cubaine et qui m’attire comme un aimant  . C’est dans cette maison qu’est né un certain  Pascual Salcedo  qui deviendra l’un des plus grands musiciens de la musique cubaine au 19 e siècle ,  et qui donna son nom à un mouvement musical  baptisé Vieja Trova . C est ici aussi qu un autre musicien mondialement connu du nom de Compay Segundo y inventa el « son »    Musique traditionnelle afro- cubaine En  Rez de chaussée comme à l’étage quelque soit l’heure du jour ou de la nuit des groupes cubains de tous âges, des papis aussi … s’agitent sur leurs « Très » guitare à 3 cordes double  , leurs contrebasses et leurs  percussions . Alors nous rentrons et nous laissons embarquer par cette folie musicale … On est venu pour ça .

Le lendemain, nous rendons notre véhicule puisque nous rejoindrons La havane  par avion . Puis chaussés  de Basket , nous décidons  de visiter le centre historique ..la cathédrale  de « la ascuncion sur le parquet Cespedes »  . Puis le musée de Velasquez avec l aide d un guide français , qui va nous expliquer  les différentes colonisations …comment cette ville coloniale s est empreinte de culture hispanique mais aussi de culture française  puisque des colons y firent pousser du café et s’y installèrent au XVIII e  ( la visite se fait dans une maison musée où nous découvrons  les matériaux utilisés à l’époque ..ainsi que  les meubles et objets de decoration    ). Visite Très sympa .. et ensuite bien sûr la caserne Moncada  , attaquée en 1953 par les révolutionnaires .!!!..  ..on  y voit encore les traces des trous fait par les  balles et combien l’attaque de juillet de Fidel,  Raul et leurs compères , a été violente.. Intéressant à ne pas manquer , nous rejoignons ensuite à pied la Plaza de Marte et descendons  l ‘avenue piétonne et allons nous  désaltérer à l hôtel Casa grande superbe vue sur le parque de Cespedes  …. nous y grignotons un petit encas en sirotant …un mojito .
Descendre jusqu’au port de Santiago  par les rues piétonnes , longer les berges et le parc en flânant est notre circuit de fin d’après midi…après la sieste . le soir au hasard d’une rencontre , super adresse ,pour souper au  3e étage d’une  terrasse  au Paladar Terraza     (réserver avant ) nous on a eu de la chance , bonne adresse toujours plein… brochettes de langoustes , poisson à la cubaine avec naturellement un petit groupe musical qui gratte sur leurs guitares…

Le lendemain départ pour Cayo Granma , avec notre taxi Ezequiel, qui choisira pour plus de calme de nous déposer à la Marina de La Gorda où nous prendrons un petit bateau qui nous fera traverser en 5 minutes jusqu’au Cayo , (nous aurions pu prendre un ferry plus loin.. plus typique  qui fait la navette entre la Socapa et Granma , mais pas notre choix ..un peu plus  de calme ) nous trouverons  à notre arrivée un  jeune guide Alfredo qui nous fera faire le tour de ce Cayo dévasté  plusieurs fois par les différents cyclones … petit village de pêcheurs , une église à son sommet  , deux restaurants un d’état et l’autre local , au bord de l’eau … la balade prendra une bonne heure .. Alfredo nous racontera les risques pris pour pêcher les langoustes interdites aux cubains , en plein milieu de la baie de Santiago au milieu des ferrys , tankers et autres gros bateaux de commerce …en sachant qu’ils prennent ce risque pour vendre le précieux crustacé aux restaurants … eh bien tout à coup , j’avais moins envie d’en manger .. le lieu est magique tranquille et apaisant

 

Puis ..un bon repas en terrasse , quelques pièces à Alfredo , lui nous offrent des coquillages , et retour sur la terre ferme  où après une sieste crapuleuse nous irons finir la soirée au centre ville en suivant la musique de casa  de la musica  … en buvant un.. deux ..trois mojitos  ..il fait tellement chaud , nous croiserons notre ami de la veille « le recommandeur  de restaurant » qui échange ..des clients amenés au restaurant ..contre un bidon d hulle  ou du savon , Eh oui c’est ça la débrouille …un autre monde où les gens font comme ils peuvent ..quelle leçon !!   L’adresse était bonne « La taberna de Dolores » vrai cuisine cubaine  , on rentre chez Valia notre hôtesse , il nous faut faire les valises car demain matin .. l’avion retour pour la Havane …

Le lendemain Pas d’avion … à ceux qui décideront de rentrer par Avion , prévoir 24 h de battement avec l’avion de retour en France car Ici …les avions partent quand ils veulent …resultat… lever tôt un aller retour jusqu’à l’aéroport , heureusement notre  taxi nous ramène à notre hôtesse  qui nous réinstalle chez elle !!! burlesque mais assez énervant tout de même ce contre temps,  d’autant que nous apprenons que l’avion  prévu à nouveau à 16 h ne repartira peut être pas !! s’il arrive …………….. une journée particulièrement désagréable qui se finira tout de même bien…
Après 4 h de palabres (version africaine de la discussion cubaine ..) nous arrivons à prendre l’avion et arrivons  à La Havane pour notre dernière nuit chez notre pote David et notre dernier repas sur le Malecon …Anecdote du jour .. nous arrivons à 23h au restaurant et  malheureusement au Castropaul. , c’est la fin du service , il nous dirige vers un autre restau un peu plus loin sur le boulevard..là nous croisons un cubain qui descend les escaliers que nous nous apprêtons à monter , lui demandons s’ils servent encore à cette heure ci … et là il fait demi tour et remonte avec nous en nous disant qu’ils avaient fermé mais qu’ils vont nous faire à manger quand même!!! à recommander fortement Paladar « Toresson »  27 ave Malecon, moitié créole moitié cubain en terrasse sur la mer , les langoustes sont un régal…les dernières .. dernier mojito.. dernière balade sur un fond de musique sur le boulevard .

 

Demain déjà le départ

 

Notre dernier jour est celui des emplettes  , des souvenirs à ramener dans la vieille ville , les échoppes ne manquent pas , dernière danse  pour moi … dans une boutique qui vend des instruments de musique !!! …. et  c’est déjà la fin du voyage … on baisse le « son » et  nous montons dans l’avion retour et la musique s’arrête ….. au revoir CUBA nous reviendrons…….

 

Notre Périple

Nos hébergements

4 Raisons pour y aller

  • Aimer la mer (et tous les plaisirs liés à celle ci )
  • Aimer a musique ( vous danserez dans les rues )
  • Aimer l’histoire ( ce pays en est riche)
  • Vouloir prendre le temps (prendre le rythme îlien)

Quelques « trucs » à savoir

Pour aller à Cuba il faut une  carte de tourisme (la commander sur le net sur Novela-cuba)  ..27,00

Il faut une attestation d’assurance ( rentrer sur le site de votre CB internationale et imprimer l’attestation  de votre ordi)

2 monnaies à Cuba , les touristes paient en pesos convertible ..avoir quelques pesos cubains entre les mains pour acheter des fruits sur les routes

Prévoir  de  réserver de France au moins les 3  premières nuits en Casa (airbnb ou autres)

Les « all inclusives » sur les cayos  sont un bon rapport qualité prix

Si vous voulez louer une voiture , passer par Novella- Cuba  , en plus d’un site internet , ils ont un téléphone et sont compétents.

Essayer de prévoir du liquide et changer petit à petit , la CB est inexistante à Cuba

N’oubliez pas de prendre dans votre pharmacie  certes des anti diarrhéiques mais aussi un antibiotique à larges spectres (en cas d’infection)

buvez de l’eau minerale ..attention  au jus de fruits coupés avec de l’eau!!

Achetez une carte routiere  de Cuba en France la plus précise possible  ainsi qu’une boussole si vous décidez de circuler en voiture

Prévoyez une veste  pour le soir , il y a du vent à Cuba et notamment sur le Malecon  et les cayos

Essayez de manger au moins une fois dans toutes les casas qui vous accueillent

A votre retour, si vos valises sont trop lourdes , laissez vos vieux tee shirts shorts produits de toilette et autres médicaments à votre dernier hôtel

Cuba n’est pas une île dangereuse , les cubains sont gentils allez à leur rencontre , ils n’attendent que ça …dansez  dansez

Et surtout

« OUVRONS GRANDS LES YEUX »

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires