Tahiti les Marquises Nuku Iva et Hiva Oa, Raiatea, Tahaa et BoraBora puis les Tuamutu .. Rangiroa et Tikehau et enfin Moorea . retrouvez notre voyage de 4 semaines en Polynesie et nos petits conseils ..

 

Pour nous un deuxieme voyage 19 ans après ..

 

Après 22 h de  trajet, 4 h de transit aux États Unis dont il ne vaut mieux pas parler ( peut être faut  il réfléchir à transiter par le Japon)   , nous voici enfin en terre polynésienne , matériellement quelques conseils ..? essayez de partir en Mai  , le billet est moins cher. Air Tahiti nui est un bon rapport qualité prix,   (1100 e /pers)  Paris Tahiti ) pour le reste .. il vaut mieux se faire aider par une agence locale ne serait ce que pour les  transferts des aéroports  aux hotels et l’organisation  des vols inter iles …  parfois plus d’une 1 heure /2 de trajet de l aéroport au lieu de villégiature . 

 notre contact      ( https://etahititravel.com/fr/accueil.  )     … la charmante  Mateata 

Bref nous commençons par Papeete et nous nous posons 3 nuits à la pension de la plage à Punaauia où Vincent nous accueille avec sympathie ..au bout du chemin en traversant la route ..la plage  publique de Rohotu où un joli petit lagon nous attend  et avec lui sa diversité de poissons

 

1 h 1/2 de snorkeling …un régal  un peu de courant quelques jolis spots .. on nous dit qu un polynésien propose de vous accompagner pour les débutants en snorkeling .. si vous en avez envie Vincent de la pension peut vous l’ organiser… puis  petit repas au Sunset ( pensez à réserver en arrivant sur la plage ) pour notre premier poisson cru au lait de coco .. et retour sieste .. sans oublier de mettre le réveil  sinon avec les 12 h de décalage on peut vite se réveiller à 4 h du matin.  Lors de notre premier séjour ce fut la cas!!!… puis un doux repas en bord de mer au carré du Méridien avec la plage au pied un peu plus gastro mais raisonnable en prix ..très bonne table,   c’est un chef étoilé qui la tient .  Retour à la pension ..

 


Le lendemain même programme. … puisque on a décidé de ne pas bouger ces 2 jours.  Re snorkeling départ juste en face le Sunset. .. perroquets scalers  et tricots rayés nous enchantent … puis une rencontre avec une polynésienne qui nettoie son poisson et qui va passer un moment à discuter avec nous  .. ici les gens s’intéressent aux autres , vous sourient, vous disent 10 fois  « Ia orana » ..puis plus loin une petite roulotte pour grignoter un poulet et des frites de l’arbre à pin .. bon ,  très bon …mais costaud avec 4 frites ..on a mangé le légume nécessaire …

quelques peintures sur murs que je trouve jolies 

 

 

Et puis l’ après midi balade sur la plage pour faire la photo « coucher de soleil » puis quelques courses au  supermarché  du coin ..monoï anti moustiques et enfin petit restau dans la zone commerciale « le Rémy «  pas trop cher et bien  bon … puis ..les valises.  Demain  réveil très tôt.. à nous « Les Marquises « ..

Les Marquises … Nuku Iva

Nuku Iva ou la grande Ile ..après Papeete , c est la plus grande ..  ici c est les Marquises.. le bout du Monde . Ici on est Marquisien avant d être Polynésien… ici on est guerrier Maori .. on danse le Haka . Ici c’est différent.

 

..Ravitaillés une fois par mois par les bateaux..  L’Aranui notamment ..ici la société de consommation n a pas encore frappé . Quand on n’ a plus.. on attend .. un seul opérateur téléphonique et voilà qu’ on baptise le téléphone du nom de l opérateur .. on a son « Vini »  pour tel .. comme si on avait son « Sfr » ou son « Bouygues » .   Bref , on arrive à l aéroport et on roule avec Jean Claude  le patron de notre pension , pendant 1 h1/2 … avant on mettait 4 à 5 h par la piste !!!!  pour arriver au village principal de Taiohae  où est notre gite  «Mave Mai »  . Jean Claude va se révéler un parfait guide nous conseillant balade en Catamaran pour le lendemain et  « les 3 vallées «  pour le surlendemain avec son fils . C est une petite pension avec une superbe vue .. certes la journée il y fait un peu chaud mais des 18 h,  J.Claude met la Climatisation en route jusqu’au lendemain, on se repose mieux  …   premier repas au port  .. chez Henry .. au bout du port , là où accostent les bateaux , le RDV des voileux..on commande son repas .. du poisson et on boit de la citronnade sortant directement du congélateur tout est frais.. c est juste simple.. sur une table en bois la wifi est gratuite et le paysage sympa … pas cher du tout ,

La vue de l’hôtel ..

L’oiseau endémique de Nuku Iva … le Upé .. sur ma terrasse au « Mave Maï ».. apprivoisé par la famille de l’hôtel .. juste surprenant le matin au réveil  !!!

 

La cantine des voileux  ..poisson cru et citronnade .. avec wifi s’il vous plait 

l’après midi arrêt  à la banque  » Socredo  » obligé pour le change .. puis office du tourisme où  Colette va nous parler du catamaran de Cécile et Johnny.. ces deux français vivant sur leur bateau et ayant fait le grand choix de l expatriation il y a  5 ans  ..ici pas de réservation pas de paiement d arrhes .. ici on fait confiance aux gens .. ce qui nous frappera durant tout ce séjour .. c est vraiment la gentillesse de ces gens .. toujours de bonne humeur  ..le soir le fils de la pension nous conduira gratuitement jusqu’ au restau du Pearl Nuku Iva .. ce soir c est l’anniversaire d Alain  on mangera très bien , mais franchement on tombe de sommeil le décalage est entrain de s’installer..

le lendemain c’ est parti pour le Catamaran avec Cécile et Johnny  et leur bateau « le contre-temps « on  ne sait pas où est le lieu de RDV exact .. on sait qu on doit se retrouver sur le port. .. au passage on découvre les pêcheurs nettoyant leur gros Thon jaune et donnant leurs déchets aux beaux  Requins- citrons  d environ 1 m50 qui sont sur le bord. . Allez les voir tous les matins  entre 7 h et 8 h . Bref nous trouvons Cécile et partons pour une balade vers « Taipivai » mais par la mer . Amis avec les propriétaires , ils ont l ‘autorisation de débarquer par la plage et nous amener après une jolie balade  d une heure 1/2 ,nous baigner dans la cascade  d ‘eau pure qui nous rafraîchit bien , puis repas sur le cata préparé par Johnny ..Cécile nous racontant l histoire de cette superbe île dont ils sont tombés amoureux et qu ils n’ont plus quittés depuis . Cécile travaille également pour l ‘administration de Nuku Iva et aide considérablement les marquisiens pour toutes les démarches administratives voire notariales . Elle s’implique énormément dans la vie de cette île et ai connu de tous .. elle a également des connaissances historiques de Nuku Iva qui si elle n était pas blanche laisserait à penser qu’elle est née ici . Bref nous repartons vers la baie du contrôleur où là , à la pointe   Nous croisons un banc de raies Manta géantes .. splendide show en pleine mer. Magique. Le retour au coucher du soleil longeant ces falaises majestueuses vieilles de millions d années. Super balade que je vous recommande , Cecile et Johnny sont joignables par Mail : équipage contre-temps@hotmail.fr  , comptez 13000 Xfp par pers la journée soit environ  110e . Vraiment chouette

 

Puis le début de la balade en Cata..

Apercevoir une raie manta

 

 

Le soir nous soupons au village au ..Moana nui ..  bonne adresse en terrasse  poisson ou viande un délice .. il fait un peu chaud .. gare aux nonos, n ‘oubliez pas la bombe  rien de mieux que « aérogare » bombe bleue spécial Nonos et ensuite l huile de Tamanu pour soulager les piqûres ( en vente à l‘épicerie  du village

Bref le lendemain. Nous repartons en escapade ce coup ci en 4×4 en direction des 3 vallées avec Mapé le fils de Jean Claude un guide qui maîtrise bien son sujet .. il va nous faire découvrir par la terre  « Taipivai « puis » Hooumi « et « Hatiheu » , il ne manquera de nous arrêter au site « Kamuihei ,vestige de l histoire des marquisiens , gros blocs basaltiques , et Tohuas restaurés  , petroglyphes sur le site de » tahakia « et « Teiipoka » laissant une impression mystique à la visite et puis ces énormes « banians »arbres légendaires fait de lianes en lianes qui de part leur hauteur et leur forme ne manquent  pas de nous impressionner. À midi arrêt chez Yvonne sur la plage d « hinakonui « où nous dégustons  des succulentes langoustes grillées pour la modique somme de 30 e ( une langouste 1/2 par pers) !!!

 

Le Banian … inphotographiable … à moins de le prendre de loin !!! 

les pétroglyphes .. ou l’écriture des premiers habitants des marquises 

 

L’église  ..présente partout aux marquises 

 Retour à la pension une douche et de  la musique .. proche..les tam-tams se font entendre , on descend voir les danseurs du « juillet «  répéter tous les 2 jours ils s’ entraînent pour être prêt pour « l ’heiva  »ils sont en trance .. leur sang maori ressurgit  .. La danse du cochon pour les hommes  ressemblent à s’y méprendre au Haka  Neo zélandais . La danse sensuelle de l oiseau pour les filles est délicate .. bref quelle jolie rencontre .. nous finirons  la soirée à notre cantine le Moana nui .. demain départ Hiva Oa ..

 

Hiva Oa .. sur les traces de BREL

Biensur HIVA OA c.est là où le grand Jacques et Paul Gauguin choisirent de finir leur vie mais c’ est aussi une île très différente de Nuku Iva .. moins grande , offrant de superbes plages , mais aussi des balades nature à cheval , ici notre premier soir nous retrouvons notre copain Paul dit « Momo » pour les intimes ..qui s’est installé ici depuis 20ans et qui va nous servir de guide durant ces 4 nuits 3 jours . Nous déposons nos valises au « Hannakee Hiva Oa Pearl Lodge « , beau bungalow à vue dominante sur la mer .

Symboles des Marquises les Chevaux .. ils sont partout 

 

Vue de notre hôtel ..magique..non?

super bungalow vue mer  au Hannakee Hiva Oa pearl lodge .. 

Le soir Paul et son ami Paco marquisien ont organisé un Barbecue avec comme plat principal un cochon marquisien enterré sous terre cuit à l’étuvée dans les feuilles de bananiers et le fruit d’arbre à pin , pour accompagner tout ça des avocats de son jardin vraiment succulents , ambiance tres sympa .Le lendemain nous partons pour une journée en bateau .ver l’ile de Tahuata, nous rencontrons les raies Manta et les dauphins , beaucoup d’émotions . Nous arrivons sur la plage déserte de Hanaevane , où seuls les chevaux sauvages sont présents , barbecue poisson et la marée se retire les chevaux traversent la baie et vont chercher l’eau fraiche sortant d’un des rochers !!!, sous l’oeil vigilant d’un des leurs . Paco , notre copain « parle à l’oreille des chevaux » ou du moins c’est ce que nous pensons , les approche leur dit quelques mots et les animaux restent auprès de lui . si vous aimez les balades à cheval n’hésitez pas à le contacter, il organise sur l’ile des visites guidées et c’est un vrai passionné : hamauranch@mail.pf . L’eau est belle transparente , plus tard dans l’après midi nous longerons la côte et nous arrêterons aux villages de Vaitahu et d’Hapatoni.. c’est dimanche les marquisiens profitent de la journée avec nonchalance ..les paysages sont magnifiques

le départ au petit matin 

apercevoir  la Raie Manta …

 

 

Et puis la superbe plage de Hanaevane sur l’ile de Tahuita   …Il y a nous. ..juste nous 

 

 

 

Nous et les chevaux ..bien sur !!

Premier rencontre avec premier Tiki sur la plage 

Plus tard  sur le retour..des falaises de l’ile …  jaillit de l’eau douce 

 

Arret aux villages de l’Ile ..les marquisiens s’amusent le dimanche  

Emblématique Coq aux Marquises .. Ici le Coq est partout 

Charmante église ayant reçu un mariage ce dimanche 

Et toujours la nature présente partout 

Le lendemain Paul nous amènera en 4 x4 de part et d’autre de l’ile , notamment à Puamau par la piste , superbe point de vue du bout de monde , au bout plage de sable gris puis le site de Lipona , sanctuaire religieux, sur 2 grandes terrasses avec 5 Tikis splendides , symboles par excellence de leur croyance , moitié homme moitié Dieu , ils portent le « Mana », énergie positive présente dans leur culture , tantôt souriant tantôt Assis.. tantôt debout ..tantôt protecteur ou guerrier ..mais toujours présents dans leur jardin avec forcement un « Banian » arbre énorme , symbolique aux immenses lianes s’enfonçant dans le sol et se bouturant soi même . Bref là parmi ces 5 beaux tikis et ce superbe banian un gigantesque Tiki de presque 3m de Haut (voir Alain à côté)., ce site sur une propriété privée est visitable en réglant au snack à l’entrée du village (!) la modique somme de 300 cfp (environ 2,40e).

Ils sont partout les tikis .. témoins de toutes les émotions , de toutes les croyances des Marquisiens , mi pierres mi Dieux, respectés de chacun. ,racontant l’histoire de leur archipel

Plus grand qu’Alain

 

on reprend la route , la coté découpée est parfois aride. . 

Petit arrêt sur la plage de sable gris où les galets sont présents , je décide de faire un «  »Cairn » en mémoire de mon pote Patrick , qui aurait adoré cet endroit .. puis nous partons déjeuner chez Marie Antoinette qui nous accueille au milieu de son jardin pour manger le repas unique copieux et succulent marquisien ( le repas complet environ 2500 cfp ..20e par personne) penser à demander à votre pension de téléphoner pour réserver sinon pas de places ce serait dommage .., plus tard nous reprenons la route vers Eiaone , Nahoe puis Motuaa et Hanpaaoa où nous crapahuterons pendant 20 minutes afin d’apercevoir en haut d’une colline un autre superbe tiki, couronné, celui là .. à ses pieds un village de pêcheurs où nous ne croisons pas grand monde .. cependant on nous dit bonjour..on nous sourit , ces gens.. si loin de la société de consommation , regardant passer le temps en contemplant la mer des heures et des heures m’émeuvent vraiment . retour à l’hôtel et petit repas le soir , bonne carte pas excessivement cher mais à la fois ..peu d’endroits ouvert le soir .

 

En attente devant la Cantine de Marie Antoinette  .. 

 

Pensée pour mon ami 

Le lendemain , forcement nous voilà partis au cimetière sur les traces du grand Jacques , tombe simple regardant la mer , beaucoup d’objets hétéroclites posés là ..sorte d’exvotos que chacun a déposé là pour montrer son attachement au poète . belle émotion pour ce monsieur qui a tant fait pour ces iliens , plus haut la tombe de Gauguin ..pour moi moins d’émotion même si je découvrirai une heure plus tard que ce dernier s’est également énormement impliqué à son époque pour défendre les droits de ces marquisiens . Forcement nous descendons au Musée , les toiles de Gauguin .. l’histoire de l’artiste.. Plus que ses toiles qui pour l’époque étaient forcement précurseuses , son parcours et ses prises de position pour ces hommes , il fera même de la prison pour avoir dénoncé les pratiques d’un gendarme peu scrupuleux utilisant « les indigenes » à des fins personnelles et intolérables . Puis le hangar du célèbre avion de Brel « Jojo » avec un chemin musical qui nous ramène dans le temps , cet avion qu’il a acheté permettant de transporter les gens malades de l’ile à l’hôpital , transportant aussi le courrier , amenant les enfants sur l’ile la plus proche accueillant un dentiste, lui qui avait souffert toute sa vie de problèmes dentaires . Bref un bon mec , un doux poète qui a choisi de finir sa vie ici et profondément respecté par les habitants d’Hiva Oa . Ensuite petit tour au bout du village d’Atuona , au marché artisanal et coopératif .. jolis souvenirs vraiment pas très cher , je décide de me ramener un ukulélé en bois de rose , splendide ( 15000 e cfp soit environ 120 e ..), ce sera mon  souvenir  le plus couteux du voyage 

chacun son petit mot d’affection pour le grand Jacques ..

Vue du cimetière  sur le port d’ Atuaona

L’avion en question ..qui transporta tant de marquisiens 

 

 

l’après-midi direction Haniapa , petit village de pêcheurs au nord de l’ile ouvrant au bout sur une plage de sable noir et des pirogues à balancier, un curieux caillou est posé au large de la baie , on l’appelle « tête de nègre » de part sa forme .. quelque peu curieux pour un peuple de couleur.. (!! humour ), petit arrêt aux petroglyphes , posés sur un gros bloc rocheux , partout sont les traces de l’ histoire des Marquises . Au fait Les Marquises veulent dire « terre des Hommes » .. Retour à Atuaona où le soir nous souperons copieusement au Moehau , pension accueillant des invités extérieurs au restaurant , sur l’océan avec le bruit des vagues , pas cher et très très bon ..

Jolie tête…

Le lendemain C’est déjà la fin .. couronnes de fleurs sont remplacés par colliers de coquillages ..les premières te souhaitent la bienvenue les seconds te disent  au revoir et à bientôt .. Il parait que cela signifie .. tu devras revenir pour ramener le collier .. suis déjà partie une fois et revenue ..je reviendrai encore … au revoir les Marquises et Merci pour ce que tu m’as donné ..

Raiatea..ou l’île nature

Pour nous un passage à Raiatea de deux nuits , juste le temps de visiter »Utuora » , nous posons nos valises au » Raiatea Lodge « , superbe Lodge en bord de mer , (juste la route à traverser ) puis un ponton qui permet d’accéder à la baignade . A savoir.. sur cette ile , un beau lagon mais pas de plages . Notre hôtel est vraiment à recommander , de style colonial toutes les chambres ont vue mer , jolie piscine et très bonne cuisine notamment un super petit déjeuner avec  des pamplemousses au gout si sucré qu’on ne peut que vous recommander d’y goûter . nous plongeons ensuite dans l’eau et redécouvrons nos meilleurs amis , les poissons du lagon, de toutes les couleurs , de toutes les formes .

 

Le lendemain nous louons un scooter qui va nous permettre de faire un petit tour de l’ile , comptez 4000 xfp (soit environ 32 e ) pour un 125 toute la journée . Il y a de quoi se ravitailler au centre ville , faire les boutiques , ramener quelques souvenirs , des supermarchés pour s’acheter quelque chose à grignoter , et un joli marché , nous n’irons pas dans les plantations de vanille , ni même dans une ferme perlière puisque le lendemain nous partons à une heure de là, ,  pour 3 nuits sur l’ile de Tahaa. Cependant nous parcourons la route côtière en scooter qui laisse apparaitre une nature riche , verte avec des sommets jusqu’à 1000 m . on a vite le sentiment en quittant la ville principale d’Utuora , que le reste de l’ile est peu ou pas habité , Je trouve que Raiatea ressemble beaucoup à Mooréa.

 

 

Pour éviter les algues à Raiatea .. on  suspend son bateau en l’air 

Pour l’anecdote ..car il en faut toujours une .., je voulais absolument aller en Kayak sur le motu en face de notre hôtel , réputé poissonneux . (5min en kayak normalement ) .sauf qu’une entreprise étant chargé d’installer des gros tuyaux (sorte de pipeline ) dans la mer et ce pour prévoir la climatisation sur l’ile de Bora , bloque notre chemin sur le retour!! impossible de revenir à l’hôtel tellement le pipeline est important à moins de faire un immense détour ..et. nous devons quitter l’hôtel dans 2h ..alors , j’interpelle les travailleurs sur leur bateau ..je hurle et là ils finissent par nous entendre , nous charge le Kayak tels des naufragés !!! sur leur bateau et nous ramène au ponton en quelques minutes !!! drôle de balade qui nous fera bien rire ..mais après !! ,

 

Notre lodge 

Nous repartons quelques heures plus tard en bateau vers Tahaa, avec Pascal le patron du faré où nous allons déposer nos valises et La balade en bateau d’environ une heure 1/2 est déjà un moment magique .

Tahaa ou l’île Zen

 

 

Prendre le bateau avec Pascal et naviguer jusqu’à notre jolie pension  » le Faré Pea Iti », c’est déjà un si joli voyage , s’arrêter dans le bleu du lagon et voir une famille requin qui gentiment nous entoure, les embruns les couleurs le vent dans mes cheveux , c’est vraiment génial , au bout d’1 h1/2, notre arrivée sur le ponton de notre gite , Maryline l’épouse de Pascal nous attend avec ses colliers de fleurs, juste le temps de découvrir notre faré sur la plage avec un jacuzzi (eh oui!) rien que pour nous , faire le tour de la pension et voilà déjà le soleil qui se couche en face sur Bora Bora ..vite vite prendre des photos assis sur le ponton bercés par la musique de Tavita le musicien qui gratte son ukulélé .

 

 

Nous voici pour 3 nuits sur cette île si tranquille qu’il semble que le temps s’y est arrêté… en demi pension , nous avons fait un bon choix, la chef ne cuisine que du frais et c’est succulent …l’apéro où Tavita fait des siennes en animant ce moment de toutes ces anecdotes polynésiennes , le tout toujours en musique .

Tahaa si calme ..si zen parce qu’ici , aucun bruit.. juste les oiseaux et les coqs .. Ici pas d’aéroport ..on y accède par bateau uniquement , on circule en vélo ..c’est ce que nous ferons le lendemain …. le temps n’est pas très beau..une balade en vélo de notre gite proche de « Patio » (village du nord de l’ile ) à la ferme perlière franchement agréable , la route longe la mer .Quand nous arrivons à « Love Here Pearl Farm » , l’établissement sur l’eau est très joli et les gens sympathiques , ils nous expliquent le cheminement de l’huitre durant 9 mois jusqu’à ce qu’elle donne, grâce à l’aide de l’homme , la perle que nous porterons autour du cou , c’est intéressant et on vous recommande cet endroit car on ne vous force pas à acheter et les gens sont ici passionnés par leur métier .

 

 

nous repartons gentiment après nous être désaltérer vers le petit supermarché de Patio pour nous acheter de quoi déjeuner à l’ombre de notre bungalow , c’est déjà l ‘après midi,  la brise nous berce doucement et je m’endors sur mon livre . le lendemain après le petit déjeuner , balade sur le lagon , plongée sur le jardin de corail …nos amis les poissons sont au rendez vous puis repas sur le motu avec Raymond notre capitaine et Tavita et sa guitare qui vont nous concocter un super menu tahitien . L’avantage pour nous de cette sortie avec Raymond et Tavita , ils travaillent tous les 2 à la pension on pourrait même se surprendre à penser qu’on est un peu en famille ..nous ne sommes que 6 dans le bateau.. un tout petit comité .. ils nous chouchoutent , vraiment une super ambiance …pour nous habituellement si solitaires , c’est vraiment  très agréable .. ,

 

 

 

nous rentrons crevés de cette super balade ..mais juste le temps de prendre une douche et en fin d’après midi,  nous partons avec Raymond qui se transforme en « driver » à la vanilleraie , « vallée de la vanille  » sur la côte Est ..Entreprise familiale tres Bio , fabriquant son compost avec les cocos et leur paille protégeant et nourrissant naturellement les pieds de vanille . on a droit à une visite gratuite et une explication intéressante , de la plantation d’origine jusqu’au séchage des gousses .. en sortant on achète de quoi agrémenter les gâteaux d’Aurore notre fille , pas pour moi …suis une piètre pâtissière !!,

nous repartons longeant la superbe route côtière , la nature envahissante est de partout .. »ouvrons grands nos yeux « .  Le soir notre chef de cuisine nous émerveillera d’un succulent poisson et Tavita nous proposera sur la plage une danse du feu , fidèle à ses traditions …

Nous repartons le lendemain matin vers Bora Bora , Raymond nous conduit à l’aéroport en naviguant par le côté sud de l’île , nous passons devant la plage de Joe Dassin, qu’avait acheté le chanteur ..A son décès ses héritiers ont décidé d’ouvrir la plage aux habitants de l’ile .. Comme à Raiatea , Il y a peu de plages à Tahaa et celle ci en est une magnifique .

 

BORA BORA  ..Bellissima..

 

il n’y a rien à dire de plus ..Bora Bora reste « la nec des iles sous le vent « , son lagon.. ses « motus « et leurs sables blancs , la plage mythique de Matira où les plus grands films ont été tournés … et en plus maintenant par rapport à notre 1er voyage , les iliens sont sensibilisés par le réchauffement climatique ..la protection de leur nature et de leurs coraux , si bien que devant notre hôtel une nouvelle expérience a été tenté : ..deux cages où les bébés coraux stimulés par électrolyse repoussent et les poissons nombreux reviennent ..Nous logeons au vieux « Maïtai Polynesia » trois étoiles de qualité en cours de rénovation , on a opté pour un bungalow plage , il est bien placé sur l’ile ..tout proche de la plage Matira et le point de départ de tout un tas d’excursion.

l’hôtel a 2 restaurants dont un,  sur la plage sympa les pieds dans le sable et il y a tout autour de très bons petits restaus très raisonnables en prix . le soir même nous soupons au Faré Manuia , bon prix pour un restau sympa , certes côté route, mais bonne table et bonne wifi .

Le lendemain départ pour les motus environnants pour la 1/2 journée snorkeling , on est récupéré par un super hors bord , l’excursion lagunaire avec Reef Discovery nous sommes 8 personnes et notre jeune capitaine nous donne des explications interessantes sur la faune sous marine et sur l’éco système dans le lagon, nous avons l’impression que les mentalités ont vraiment considérablement changé et que les jeunes polynésiens ont à coeur de respecter leur environnement et pour ça ..pas de palmes sur les coraux ..attention aux crèmes à bronzer polluantes , nous nous arrêtons plusieurs fois et avons la chance de voir une maman raie manta et son bébé ..

 

mais de loin et prudemment ..puis plus loin un immense ban de raies léopards en profondeur qui glissent dans le lagon ..on est dans l’eau et voilà que l’on se sent si petit ..quelle émotion !! et enfin le jardin de corail face au motu Tane qui inonde nos masques de poissons multicolores . A préciser que notre capitaine ne nourrit pas les poissons pour qu’ils viennent . C est une belle journée avec rafraichissements et fruits frais , 11000 cfp soit 90 e environ chacun , franchement celle là d’excursion, elle vaut vraiment le coup . Retour au Faré sur la plage , après avoir acheté de quoi grignoter au Magasin Matira (2 min à pied de l’hôtel ) nous allons nager dans l’eau turquoise , nous sommes conscients d’être vraiment chanceux ..
Le soir , nous irons boire un cocktail au Bora Bora Beach après avoir vu le soleil se coucher sur la plage Matira , endroit bien sympathique sur la plage . Le lendemain, nous récupérons notre scooter à l’hôtel et faisons un tour de l’ile , même si nous avions déjà fait cette balade il y a quelques années , cette île tropicale continue à nous surprendre .. aussi verte que bleue , très touristique de Vaitapé à Matira mais beaucoup moins sur le reste de l’ile .

 

 

En scooter , cheveux dans le vent on s’arrête tout le long de la route pour se baigner et admire la vue de la pointe Farepiti vers les monts Mataihua Paia et Otemanu , de ce coté là ..pas de plage juste le lagon . , peu de monde une vraie belle journée , au retour on s’arrête sur la plage Matira déjeuner d’un poisson cru au « moi Here », petit snack pas cher et bien sympa , certes il n’y a pas une carte de restaurant comme on l’entend , mais mon poisson est frais et bon et vraiment pour pas grand chose , on déjeune à 2 pour 2000cfp l’équivalent de 16 euros , nous allons nous baigner..et la pluie nous surprend comme c’est souvent le cas à Bora , pluie chaude qui ne dérange en rien notre baignade , cette plage est vraiment splendide .. constituée de poudre de corail , même si le lagon en a mangé la moitié en 20 ans , il n’est pas étonnant qu’on y est tourné de si nombreux films dont « hurricane » et « le jour le plus long », bref on se régale , l’hôtel Matira sur la plage est également un super choix quand on vient à Bora .

demain nous partons vers l’archipel des Tuamotu ..une autre aventure ..demain Rangiroa

RANGIROA ..la surprenante

le temps a passé ..Rangi a grandi , c’était un petit village avec une route en terre qui traversait l’atoll  de part en part dans sa longueur .. il n’y avait rien il y a 20 ans à part l’aéroport un hôtel et 2 ou 3 motels . Aujourd’hui les 2 villages principaux Avatoru et Tiputa sont développés , ils ont leur propre collège , une banque ..les chambres d’hôtes et motels sont nombreux.. la route est goudronnée , on y fait du vin  à Rangi , nommé le Vin de Tahiti mais qui est cultivé sur le petit Motu voisin de l’atoll , non loin de la pointe d’Avatoru , Projet fou mais aujourd’hui reconnu .. l es vignes sont plantés dans le sable.. le blanc et le rosé sont délicieux .. le Rouge n’est plus commercialisé , trop chaud pour qu’il garde toute sa saveur ..

 

 

Bref RANGI a changé , elle n’est plus la seule a être la « nec » de la plongée Tikehau et Fakareva lui font la nique puisque ces atolls ont également des aéroports , cependant Rangiroa reste le plus habité ..le plus visité ..sa route traverse toujours de part en part l’atoll mais aujourd’hui on peut louer voiture vélo scooter ..bref c’est l’atoll le plus important des Tuamotu .

 

Nous élisons domicile au » Raira lagon » Joli petit motel sans plage bien sur ( il n’y a pas de plage à Rangi hors mis l’ artificielle. du Kia ora village ) cependant un accès à la mer direct et bien chaussés avec  nos sandales de mer,  nous permettent de nous baigner et surtout de regarder là tout au bord. ce fabuleux spectacle de poissons de toutes les couleurs de toutes les tailles qui nous émeuvent encore et toujours . Le motel est constitué de farés individuels climatisés et propres.; éparpillés dans le gazon avec jolie vue mer , un petit restau sur la plage qui permet de petit déjeuner et une demi pension. Dommage cependant que le restau soit fermé de 14 h à 18 h30 , si on a envie de grignoter ou de s’hydrater,  il faut sortir du motel marcher 5 min pour trouver une épicerie mais là rien n’est frais , c’est bien dommage que ce petit motel n’est pas prévu une ouverture non stop journée , cela permettrait quand on arrive à 15h de pouvoir grignoter .. bref pas grave, c’est sympa quand même..

Nous voici donc à Rangi pou 3 nuits , déjà nous allons à la réception réserver une sortie sur » l’ile aux récifs » pour demain .. Il y a 2 sorties proposées en journée sur Rangiroa , celle ci et « le lagon bleu ». que nous avions faite il y a quelques années les deux sont à voir . Ici il faut faire son baptême de plongée ..c’est quelque chose d’extraordinaire..Nous l’avions fait lors de notre premier séjour .
Le soir nous rencontrons au restau de l’hôtel un personnel génial , aux petits soins pour nous notamment Eloïne qui , parce que je luis dis que j’ai envie de voir un spectacle de danse Tuamotu , téléphone partout pour voir où nous pouvons en voir un, malheureusement cela ne semble pas possible ..alors voyant que je suis déçue,  elle me propose de me déposer au Kia ora village ce soir dans une heure , il y a là tous les mercredis un spectacle de danse et de revenir me chercher à la fin de ce dernier .. elle ne me connait pas et délibérément me rend service ..drôle de leçon de vie pour nous les français , européens , qui n’avons  pas l’habitude d’autant de générosité .. bref elle nous embarque dans son 4x 4 , et nous dépose , on boit un verre en regardant le joli spectacle de danse traditionnelle Tuamotu, je suis certes un peu déçue..quand on a vu celui des Marquises .. le reste semble bien moins spectaculaire .

Eloine vient nous chercher , ne veut pas accepter de billet pour la course , alors en partant je lui met vite fait dans le vide poche un billet pour la tirelire de ses filles ,elle râle et s’en va .

Bonne nuit le lendemain direction l’ile aux récifs , nous partons du bout de l’atoll à la marina (nom pompeux pour 3 ou 4 bateaux pas forcement de plaisance!) bref une heure et demi de traversée dans la ceinture de Rangi et son lagon pour arriver aux récifs , là ou la mer est en colère , ces rochers de coraux cinglants pointus , là depuis des millions d’années, ils sont époustouflants . Le Pacifique petit à petit les mange .. c’est extrêmement dangereux car les vagues parfois très fortes peuvent emporter l’un de nous , Alain mon mari , décide de se rafraichir dans une cuvette entre deux gros blocs de rochers , la vague arrive et le propulse sur les coraux… heureusement il a le temps de se relever mais il gardera tout le séjour les suites de son imprudence . On ne le dit jamais assez ..ne pas s’approcher trop près du récif ..on peut être emporté et ne jamais revenir !!!.

 

Derriere le récif protégeant le lagon  , notre guide se risque à aller chercher des oursins …oui mais… la vague de l’océan est là …haute et dangereuse !!!…


Nous rebroussons chemin et repartons à la nage en masque et tuba dans le lagon ,une sorte de petite passe qui laisse entrer un courant frais venant du pacifique et sommes accompagnés par des requins pointe noire,  une raie curieuse et des poissons de toutes les couleurs . Nous rejoignons ce petit motu au sable blond, la nature regorge de fortune la preuve .. Le repas sera composé de poissons grillés MahiMahi (dorades- corifène) et caranques . En entrée l’inévitable poisson cru , la coco ramassée et pressée , le thon coupé et rincé à l’eau de mer , à part le citron et le riz d’accompagnement tout est récupéré sur place , même les feuilles de palmes qui , tressées , serviront de plat . Bref un régal , l’après midi ukulélé et danse puis snorkeling jusqu’au moment où il faut repartir , dernier arrêt au jardin de corail face à la pointe d’Avatoru , là où les baptêmes de plongée se font ..on en prend plein les yeux ..

Beaux bébés !!..

 

Et puis sur le retour ..arrêt au bout de la passe …le jardin de corail ..là où les baptêmes de plongée se font …

Nous rejoignons notre motel, crevés , dans notre faré, notre amie Eloïne nous a déposé une surprise pour nous remercier !!! (de l’avoir remercier !!!) le monde à l’envers ..ou à l’endroit ..à savoir . Le lendemain nous hésitons entre une plongée chez Rangiroa Plongée où nous avions plonger la 1ere fois ..ou se balader sans se presser en scooter et s’arrêter au gré de nos envies . on choisit le scooter, moyennant 4000 XFP la journée (soit 32e), nous pouvons aller où nous voulons , nous nous engageons dans des petits chemins qui tout au bout dévoile le bleu parfait toujours avec nos masques et tubas nous découvrons encore et encore ……

besoin d’aller à la banque , il y en a une Socredo à Rangi face à l’aéroport .. et aller à la banque en Polynésie , c’est aussi un spectacle… 2 personnes devant nous , on se dit que ça va aller vite !!! mais non , ici on prend son temps le banquier demande des nouvelles à sa cliente de sa famille mais aussi le repas du midi qu » »elle va faire et personne en râle et tout le monde attend ( en matière de curiosité ..c’en est une qui nous donne une fois de plus une sacrée leçon de vie ). le midi nous déjeunons chez Lili au bout d’avatoru , face à Tiputa , vraiment tres bon pour un petit prix , l’après midi , nous partons de l’autre côté où nous allons croisé devant nous dans l’eau un immense requin dormeur , puis plus tard vers les 17 h des dauphins dans la passe de Tiputa . Nous finissons notre journée à la cave de Rangiroa ( ouvre à 18 h ..attention si vous voulez faire la visite il faut être à l’heure .. ensuite ils ferment) où nous allons déguster leurs vins et connaitre les tenants et aboutissants de cette extraordinaire aventure .. « faire du vin à Rangiroa »..

Le soir nous nous coucherons tôt demain direction TIKEHAU

TIKEHAU ..et son sable rose

 

Quand on croit ne plus être surpris ou impressionné … eh bien on l’est encore !!!.. TIKEHAU , c’est l’exotisme des Tuamotu ..L’exotisme me dirait vous …mais en Polynésie ..il est partout. , bien sur, mais ici , c’est encore un autre bout du monde , un aéroport certes mais très succinct, sans éclairage au coucher du soleil ..si l’avion ne décolle pas ..il ne décollera plus après le coucher du soleil !! , Ici en tout est pour tout,  une route la même que celle de Rangi il y a 19 ans ..moitié terre moitié bitume , 2  épiceries ..un petit snack au bout de la route , une marina ( aussi importante que celle de Rangi !! ) puis l’abri anti Tsunami (eh oui!!) et autour des motus avec des pensions , on y accède en bateau ou en Barge , c’est notre cas , nous avons élu domicile au « Royal Tikehau « , toute ce petit ilot  constitue la pension, existante depuis fort longtemps , tenue par un couple d’européens d’un certain âge depuis autant de temps et avec surtout surtout,  des employés adorables , les patrons sont absents et les personnels sont aux petits soins pour nous. ils ont à coeur que tout se passe au mieux , Il y a Esther la gentille cuisinière et qui gratte de la guitare , Moon la bar woman musicienne hors pair adorable rêveuse , Pohé la douceur même et son gentil mari Thibault ainsi que Camélia la chef et capitaine de la barge . bref tout ce petit monde aux petits soins pour nous ,

nous soupons le soir,  nous nous baignons avec les poissons nombreux devant le restau ..il y a même une famille de requins , notre faré est sur la plage ..pas besoin de climatiseur ici le vent suffit à nous rafraichir, se glissant dans la moustiquaire .

Au petit matin tôt nous prenons un bain et direction le petit déjeuner pour organiser la journée , nous irons  aujourd’hui sur l’atoll  , sur la terre ferme , Esther me propose d’aller déjeuner à la marina où il y a une fête gratuite organisée pour toutes les mamans (aujourd’hui est le jour de la fête des mères )…Ici on fête les mères …les pères ..les enfants ..les vieux , tout le monde apporte quelque chose et les touristes de passage viennent se mélanger même s’ils ne portent rien.. Touchés de cette invitation , nous laisserons une petite enveloppe en partant pour l’association . Bref en arrivant sur la terre ferme , nous chevauchons nos vélos , nous nous arrêtons devant une église grande ouverte où les Paumotus ( habitants des atolls Tuamotu ) chantent à tue tête en jouant de leurs instruments locaux , un joli moment cette messe , nous nous rapprochons ensuite de la Marina où nous sommes interpellés par 2 polynésiens qui nous invitent à venir  partager leurs repas ..On s’assoit avec eux et ils nous racontent l’histoire de leurs vies …de leur éloignement qui certes ne les gênent pas mais qui est compliquée quand les enfants scolarisés grandissent et qu’ils doivent aller en internat à Tahiti . Là bas …pour eux , c’ est le danger de la ville ..les enfants en reviennent souvent « fous « !!!!! . jolie rencontre avec ces gens d’un atoll perdu, qui passent des heures à regarder la mer en laissant le temps s’écouler , qui vous accueillent et vous invitent à manger sans que vous ne les connaissiez , qui prennent le temps de vous parler , bref qui prennent le temps de vivre . Ici l’épicière du village ( il y a 2 épiceries chacune de 25 m2 chacune) vous propose de vous mettre à l’ombre afin de vous reposer …d’avoir fait les courses ..Ici vous crevez en vélo, un vieux 4×4 s’arrête sans que vous ne demandiez rien..il vous ramène à la location ..et au moment de payer ..on vous offre la location des vélos parce que vous avez crevé et pas pu vous servir du vélo toute la journée !!! . bref ..un autre monde .

 

L’épicerie du village….

La marina  où nous déjeunons pour la fête des mères. .. invités!!


Ici comme partout ailleurs en Polynésie le temps est différent !!!…

Le lendemain , nous partons en bateau à la découverte de l’ile aux oiseaux , où une multitude d’oiseaux se reproduit facilement puisque l’homme ne le menace pas ..pas d’habitation ..rien que des oiseaux et ..des crabes bien sur …Arrêt station de lavage des raies mantas !!! où malheureusement il n’y a aucune raies ..heureusement nous avons profité des raies ailleurs ..puis direction le motu où nous déjeunerons , là le sable est splendide ..de couleur rose ….jamais vu un sable pareil (tellement que j’en ramènerai dans ma valise en souvenir).. Le repas comme d’habitude est gargantuesque ..du riz au lait de coco sucré salé , du poisson bien sur , les fonds marins magnifiques , on se baigne avec les requins à pointe noire à côté qui ne nous ennuient pas .. et nous ne les ennuyons pas non plus !!! petit mérou et caranques sont au rendez vous ..

 

plus tard nous reprendrons le bateau et nous arrêterons sur l’ile d’Eden là où une communauté vit en complète autarcie.. mange et boit de ce qu’ils cultivent le tout ..completement Bio naturellement , les touristes s’arrêtent parfois et achètent quelques bricoles ..mais même si vous n’achetez rien ..ils vous expliquent leur mode de vie.. afin , qui sait ? soit.. de vous instruire comment vivre mieux .. soit de vous embrigader dans leur communauté !! . nous achetons de l’huile de coco .. après une visite très intéressante .

Le jour suivant nous faisons le tour de l’atoll à nouveau en vélo (ce coup ci ..nous payons la location), traversons Tuherahera dans sa longueur , longeons le lagon et profitons de la journée ,nous déjeunons au seul snack du village « Ohina « , tres simple , mais tres bon et tres copieux (non loin de l’abri en cas de cyclone ou Tsunami) . Au retour nous traversons à pied à marée basse de l’atoll à notre motu au milieu des poissons nous chatouillant  les pieds .

Une dernière soirée au Royal Tikehau toute en musique avec Moon et Esther qui grattent petite guitare polynésienne ou ukulélé , un régal et c’est déjà le moment de faire les valises , demain retour vers Tahiti .. ……..I

Au revoir les filles et merci pour tout …. vous êtes si généreuses 

 

l y a toujours quelques anecdotes en voyage.. celle de cette fin de séjour à TIKEHAU est amusante : le lendemain le départ est prévu à 15 h , nous arrivons à l’aéroport ..enregistrons les bagages ..mais pas d’avion ..il a crevé à Rangiroa.!!!.on nous annonce 2h environ d’attente ..alors le personnel nous propose de réouvrir nos bagages enregistrés!!! de prendre nos maillots et d’aller nous baigner en face dans le lagon..en attendant … !! amusant non .. surprenant… mais si simple .  Bref l’avion finit par arriver et nous nous envolons pour Papeete pour 2 nouvelles nuits

PAPEETE ..la capitale

2 nuits et  une journée sur Papeete, nous retournons à la pension de la plage chez Vincent et Marilyne à qui nous avions demandé de nous réserver une location de voiture pour le lendemain (attention en Polynésie les dimanches ou jours fériés , les services sont réduits) ..bref nos gentils potes  nous trouvent un véhicule pour le lendemain, en attendant nous allons vite souper  chez Rémi à côté du centre commercial Tamanu (superU) et rentrons nous coucher , crevés . le lendemain après avoir récupéré notre véhicule , nous allons faire quelques courses au grand Carrefour, pratique la zone commerciale pour les quelques emplettes de fin de voyage puis nous dirigeons vers la presqu’ile « Tahiti Iti », ,

 

sur le chemin un petit bain de mer mais beaucoup de monde sur la route , nous sommes un jour férié, à Papeete comme à Mooréa d’ailleurs les plages publiques reçoivent beaucoup de monde , les municipalités ont donc aménagés des parkings ..des douches..des tables pique nique , bien organisé tout cela … nous nous arrêtons à Rohotu et à Taharuu ..ici le sable de la plage est noir ( l’origine de l’île est volcanique ),les surfeurs se mélangent aux baigneurs .. un petit snack pour boire un café . Plus nous approchons de la presque »ile ..plus l’urbanisation diminue et laisse place à la végétation , nous nous arrêtons à Teahupoo , nec plus ultra des spots de surf de Tahiti , là les sportifs glissent sur la vague dans le rouleau naturellement , ils sont nombreux et franchement doués , j’adore ce petit bout de terre .. si différent du tumulte de la capitale , la route sinueuse du sud avec la mer d’un coté la montagne de l’autre , on ne sait où regarder tellement c’est beau . Au hasard de nos arrêts , nous rencontrons des polynésiennes avec une multitude de bouteilles en plastique qui attendent sur le bord de la route leur tour pour récupérér de l’eau de source qui jaillit de la montagne tel un gros robinet, elles y introduisent ensuite une poudre de concentré d’orange chimique (!!!) ressemblant étrangement au « Tang « de mon enfance et vendent leurs breuvages à des clients assoiffés ,

également de quoi grignoter ..des jeunes vendant leurs brownies dans leurs voitures.. ici on trouve toujours à boire et à manger quelque soit l’endroit même le plus retiré !!… nous nous arrêterons au splendide jardin botanique Henry Smith , véritable havre de paix offrant une multitude de variétés d’arbres et plantes, ce professeur a apporté et développé énormément d’especes en Polynésie ..c’est gratuit et reposant ..plus loin le musée Gauguin , fermé mais nous sommes allés aux Marquises et nous avons eu la chance de pouvoir admirer là bas les oeuvres et son histoire … .

 

Puis nous faisons demi tour ..l’heure tourne et le soleil se couche déjà , juste le temps de repérer à Punaauia une roulotte pour souper ce soir ?

 

Ce soir  nous irons chez « Marie Claire  » immense roulotte , où tous les polynésiens s’arrêtent . Succulent et pas cher ..attention c’est vraiment copieux , juste un plat suffit ..ne pas se fier à ce que dit le serveur raé raé, adorable mais qui pousse à consommer . Ah oui pour infos un Rae Rae est un garçon qui a une attitude de fille , il est en général le premier né d’une famille et comme le veut la tradition , a été élevé comme une fille ..il a du coup un comportement féminin mais n’en souffre pas car en Polynésie l’homosexualité est reconnue et les mariages gais acceptés depuis longtemps . Bref cette roulotte est vraiment à recommander au centre de Punaauia .

  Amusant non ??

Nous rentrons , refaisons nos valises , demain nous lâchons la voiture et irons faire un tour au marché de Papeete et dans le centre ville, pour les petits souvenirs .
Le lendemain donc direction le centre , un peu déçu du marché de Papeete qui est bien moins attractif que lors de notre premier passage , on y trouve les vendeurs de légumes de poissons, mais je n’y retrouve plus l’ambiance de notre premier séjour , bien trop calme , les boutiques à l’étage se ressemblent toutes et n’ont rien d’exceptionnel, un conseil préférez les artisans locaux dans les iles que vous visitez ..

 

nous nous arrêtons petit déjeuner dans un petit café dans le centre puis nous retournons chez notre loueur de voitures qui nous a gentiment gardé les valises et qui nous redescend sur le port au ferry  » Aremiti « qui va nous amener à Mooréa pour notre dernière halte de 4 nuits ( à titre d’infos au moins 4 bateaux par jour qui font l’aller retour)

MOOREA ..la douce

Voisine de Tahiti d’une quarantaine de Kilomètres , 30 à 40 minutes en ferry selon le bateau, Mooréa est l’ile où les polynésiens viennent se reposer le week end , déjà lors de notre premier séjour nous avions adoré cette île sous le vent, à la fois proche de la grande île mais plus calme plus douce mélangeant végétation montagnes et lagon , L’arrivée au port de Mooréa est magnifique ? notre transfert nous attend , nous posons nos valises à L’hibiscus, ensemble de petits farés avec terrasse ouvrant sur 2 jolies plages,

 

…Attention juste aux anémones qui parfois élisent domicile au bord de l’eau ..si vous les effleurez elles vous brûlent . …..

Bref nous voici à l’hibiscus ..lors de notre premier séjour , nous étions aux tipaniers ..malheureusement plus de places , mais l’hibiscus est une bonne adresse quand même . C’est un endroit qui accueille les familles , donc mieux vaut y arriver en semaine c’est plus calme .. bar restau de l’hôtel offrant un superbe spectacle au coucher du soleil, une petite carte sympa et un petit déjeuner copieux . proche de tout « le petit centre commercial le village  » juste à côté ,

 

La plage des Tipaniers ..

nous louons rapidement un scooter pour le sur lendemain, nous réservons également une sortie sur le lagon pour le surlendemain . mieux vaut prévoir à Mooréa les éventuelles balades sinon plus de places .. d’autre part il y a pas trop loin le » tiki village  » incontournable attraction qui reproduit un mini village polynésien d’antan et propose des soirées animations danses et repas typiques. Bien se renseigner auprès de votre hôtel ..en basse saison , il n’y a que 2 soirées- spectacle par semaine . Nous l’avons loupé ce coup ci , nous l’avions vu lors de notre premier séjour , si l’on passe par Mooréa .. il faut absolument y aller , cela coute environ 10000e xfp soit 80 e par personne pour la soirée et le repas . Pour nous premier soirée… repas au snack de l’hôtel , le lendemain petit déjeuner , nous récupérons deux vélos et partons nous baigner aux tipaniers , j’ai un fabuleux souvenir des patates de corail de ce coin là , fermement décidés à ramener quelques photos sous marines , nous voilà partis pour 2 h de snorkeling.. nous déjeunerons plus tard au petit snack des tipaniers sur la plage . C’est là qu’il y a quelques années nous avions plongés avec les requins en direction du Motu Tiahura , il y avait à l’époque une forte pratique de shark feeding…. aujourd’hui semble t il ..plus d’actualité !!    ??? pas si sure de mon point de vue .!!  Nous continuons notre balade jusqu’à la superbe baie d’Opunohu, , profonde où l’eau prend des couleurs différentes du bleu azur au vert profond selon que  le soleil et les montagnes fassent réverberation ou pas .. , devant nous plus loin la plage de Mareto et le jardin des roses juste en face où les requins , tortues et raies se promènent souvent . Nous rentrons ..il fait chaud et je n’aime définitivement pas le vélo !!!, le soir nous mangeons au lézard Jaune, tout proche de chez nous , sur la PK 27 , les patrons ont fait le grand voyage il y a 15 ans , ont quitté la métropole pour ce petit coin de paradis , l’ambiance est tres sympa , la cuisine délicieuse et le vin est bon, une bonne adresse pour nous , à recommander absolument . Le lendemain départ pour la journée en Catamaran sur le lagon , superbe journée à nous baigner avec les raies pastenagues qui se frottent sur nous ,

Jolie tortue 

 

Et les raies ..

on rencontre des tortues de mer, pour ce genre de balade préférez les petites embarcations recevant pas plus d’une douzaine de personnes ..ça coute peut être un peu plus cher mais au moins on profite réellement de la balade (8000 à 10000 xfp soit 54 à 80 e par tête selon le prestataire) l’arrêt raie- pastenagues qui viennent se coller à vous est toujours aussi extraordinaire . Le soir , comme nous ne pouvons pas aller au tiki- village (se renseigner des jours de prestations le mercredi et le samedi ..je crois en mai) , bref nous allons souper à l’intercontinental , il y a un spectacle polynésien une fois par semaine avec buffet aux spécialités locales des 5 archipels . Sympa mais oui ..bof !! plutôt un attrape touriste . Le lendemain , nous louons un scooter et faisons le tout de l’ile , montons bien sur jusqu’au belvédère , point de vue magnifique ,offrant une vue unique sur le mont Rothui .. il faut prendre à droite à Opunohu-bay et monter de virage en virage , ça tourne sec mais on est récompensé en arrivant là haut ..Puis plus loin le joli village de Pao Pao niché dans la baie de Cook . nous reprenons la route .. Moorea, ce n’est pas que la mer ..

Eh oui même les vaches sont là !!!!

Moorea c’est les chants d’ananas , les vaches qui paissent dans l’herbe , les eaux douces de Afareaitu , les trecks dans les montagnes fraiches , les balades à cheval ou un arrêt à la distillerie de jus de fruits , Bref Moorea c’est tout ça.. la mer et la nature vierge .. on déjeunera au Moorea Beach Café, bel endroit sur le lagon, plate forme posé sur l’eau , on peut y déjeuner à toute heure , recommandé le soir pour sa zique ..  assez cher tout de même pour un snack du midi . On finit par rentrer sans oublier de s’arrêter à Maharepa pour faire quelques emplettes , paréos et autres petites choses à ramener dans nos valises… avec certes une petite nostalgie , demain déjà le retour

Et puis déjeuner au bord de la mer …toujours agréable 

.

Et puis  le soir …

  • Le Lendemain juste après le petit déjeuner une fois les valises bouclées , en position bronzette plage..jusqu’au moment du départ , on grignote au snack de l’hibiscus en contemplant les superbes anémones qui au gré de la marée se dévoilent . Et puis voilà le driver qui arrive , nous amène au ferry , le dernier du soir , la traversée est belle mais mélancolique ..Quand pourrons nous revenir ?? Moorea est si envoutante et attachante , je pourrai vivre ici . Arrivée à Papeete sur le port , c’est déjà le soir , nous convenons avec le taxi qu’ il garde nos valises et nous allons nous balader puis souper .. il viendra nous récupérer dans 3 heures ..inutile d’attendre dans l’aéroport alors qu’il nous reste cette dernière soirée . Le soleil se couche sur Papeete , les roulottes des commerçants s’éclairent .

Demain nous serons déjà ailleurs …Demain le temps n’aura plus la même valeur , le rythme sera si différent .Demain nous serons partis de ce paradis qu’est la Polynésie ..mais nous reviendrons !!!!

 

 

Nos petits conseils 

Acheter son billet sur Internet au moins 4 mois avant …partir en mai c’est moins cher

Ne pas hésiter à faire appel à une agence locale pour les transferts (bateaux,  avion Faré  ) nous recommandons »eTahiti travel »       https://etahititravel.com/fr/accueil

la Polynésie est un voyage un peu compliqué (peu de places sur les avions intérieurs et pas énormément de gites ) réserver tôt 

Même si vous portez des anti moustiques, utiliser Monoi  aux huiles essentielles ou Aerogare bombe leur pour les Nonos

si vous vous faites piquer achetez de l’huile de Tamanu

Levez vous tôt avec le soleil et ….régalez vous

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires